DESIGN | EXPO

Maison & Objet – Rising Talent Awards | Alex Brokamp

06 Sep - 10 Sep 2019

Chaque édition de Maison & Objet — salon professionnel international de l’art de vivre, de la décoration et du design — promeut la création émergente via ses "Rising Talent Awards". La nouvelle sélection de M&O septembre 2019 mettra ainsi en lumière six designers américains. Focus sur l'un d'eux : Alex Brokamp.

La rentrée parisienne sera, comme à l’accoutumée, marquée par le salon Maison & Objet (alias Maison&Objet ou M&O). Grand moment d’effervescence, avec ses deux éditions annuelles, ce salon professionnel du design et de l’habitat fait, depuis 1995, office de dénicheur de talents. Et au palmarès des temps forts de Maison et Objet se compte notamment la sélection des « Rising Talent Awards ». Soit une exposition-focus mettant en valeur six designers, émergents sur la scène mondiale. Chaque édition des « Rising Talent Awards » se concentre ainsi sur un pays (la Chine en janvier 2019, le Liban en septembre 2018, l’Italie en janvier 2018…). Pour cette nouvelle édition, ce sont les États-Unis qui investiront le Hall 6. Avec une sélection de pièces d’Alex Brokamp, Bailey Fontaine, Green River Project, Harold, Kin & Company et Rosie Li. Petit focus sur le travail du jeune designer Alex Brokamp, actuellement basé à Los Angeles.

« Rising Talent Awards » 2019 : focus sur le designer américain Alex Brokamp

C’est dans l’Ohio, au contact de son grand-père tuyauteur, qu’Alex Brokamp a développé son sens des objets. Travaillant actuellement en Californie (Los Angeles), de son enfance Alex Brokamp garde le goût de l’industrie, de l’épure et de la mise en valeur des éléments ordinaires. Jusque-là pas de marbre, de platine ou de bois exotiques dans le travail d’Alex Brokamp. Mais plutôt de l’aluminium (usiné, poli…), du verre, de l’érable, du Corian, etc. Avec des formes évoquant des palettes de livraison (Handle With Care Table), des ralentisseurs de vitesse (Bump Mirror), des cordes à linge (Silicone Space Divider), des gyrophares (Preservation)… Le tout réinventé avec délicatesse. En témoigne la Collate Table, en aluminium gravé à l’aide d’une machine-outil à commande numérique. Pièce simple et légère, Collate Table valorise une forme de jonction entre artisanat et techniques de production contemporaines.

L’esthétique ouvrière du designer Alex Brokamp au salon Maison et Objet

Avec la Collate Table, Alex Brokamp choisit de laisser « le processus de production donner naissance à la pièce ». Une mise en retrait du designer et de sa personnalité qui se reflète dans l’ensemble de son travail. Comme il l’affirme, « Je pense que mon design est empreint d’une esthétique ouvrière ». Ce qui ne dévalorise ni les pièces produites, ni le geste créatif. Quand les palettes s’agencent pour former la Handle With Care Table, il s’agit en réalité de plaques en verre, disposées sur des lattes d’aluminium poli. Le verre est imprimé digitalement et son épaisseur contribue à l’élégance de l’ensemble. Plus raffinée que les Brillo Boxes (1964) d’Andy Warhol, la Handle With Care Table magnifie l’esthétique fonctionnelle. Pérennisant ainsi le mobilier de récupération, souvent improvisé à partir des restes de la société marchande. Pour une autre vision du design à l’américaine, cinquante ans après la naissance du Pop Art.