ART | EXPO

Untitled – Works on Paper

30 Jan - 10 Mar 2007

«Sans titre – travaux sur papier» montre les œuvres de quatre jeunes artistes vivant en Grande Bretagne et en Belgique. Sculptures, dessins, installations: cette exposition se focalise sur les éléments de leur travail exécutés en papier ou sur ce support.

Communiqué de presse
Karla Black, Matt Bryans, Duncan Marquiss, Jimmy Robert, Sue Tompkins
Untitled – Works on Paper

«Sans titre – travaux sur papier» montre les œuvres de quatre jeunes artistes vivant en Grande Bretagne et en Belgique. Cette exposition se focalise sur les éléments de leur travail exécutés en papier ou sur ce support. Ce sont aussi bien des sculptures que des dessins ou des installations. Le papier est le point de départ de l’exposition, qui veut traiter ce matériel dans toute sa pertinente thématique ainsi que du point de vue de toutes connexions et influences des artistes qui en font usage.

Les connotations du support-papier renvoient immédiatement à la littérature et à la parole écrite, et dans le monde de chacun de ces artistes, on constate que la thématique de l’écriture est d’une importance considérable. On lit ces œuvres autant qu’on les regarde. On fait des rapprochements, on les pèle pour en enlever les pépins, et enfin les admirer dans la merveilleuse cohésion et pluralité de leur structure. Dans ce contexte visuel, le langage est cohérent mais insaisissable; à la fois présent et élusif. Les titres des sculptures de Karla Black en sont un parfait exemple :
Les différences sont définies
La différence
Les différences
Le défini

Le sens nous parvient à la fois du travail; de l’interaction entre les pièces, de leurs titres ainsi que de tout ce qui les relie. À la fois distincts et pourtant similaires, les mots nous projètent vers la signification, tout en nous en niant l’accès.
De même, les portraits de jeunes filles par Duncan Marquiss dont le titre «Auto Invocation» – nous ramène à chaque fois vers l’image, pour en revenir invariablement au titre et ainsi de suite – dans l’espoir de saisir l’invocation tant invoquée.

Sue Tompkins et Jimmy Robert font tous les deux usage d’un vocabulaire qui leur est propre : Ils inventent un monde rempli de traces, paroles et d’idées laissées par des caractères fictifs évoquant le quotidien. L’interprétation du travail de ces deux artistes penche fortement du côté de ce que l’on pourrait définir de «ready-made linguistique». Bref, le langage s’étale pour devenir visible.

Le langage est donc au cœur de cette exposition; et cela n’est peut-être jamais aussi clair que dans l’espace séparant les œuvres, ainsi que dans les influences opérant dans leur arrière-plan.
Le résultat est une réflexion puissante mais néanmoins minimale sur la capacité artistique.
Le mot «Untitled» exprime pleinement le vrai sens de l’exposition : la nécessité, pour ces artistes, de compiler un langage pour le compte de ceux qui observent leurs œuvres.

Article sur l’exposition
Nous vous invitons à lire l’article rédigé par Magali Lesauvage sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Untitled. Works on paper