ART | EXPO

Collective collection, volet 1

08 Oct - 25 Oct 2014
Vernissage le 07 Oct 2014

A l’invitation du BBB, Laurent Fiévet, artiste et collectionneur, dévoile une partie de sa collection privée dans cette exposition en trois volets. Le titre «Collective collection», n’indique pas tant le format de l’exposition collective que l’existence de communautés, réseaux artistiques et, par une collection donnée à voir, d’un en-commun qui se partage.

Boris Achour, Carl Andre, Ismaïl Bahri, Robert Barry, Oliver Beer, Katinka Bock, Pavel Büchler, Stefan Brüggemann, Eduardo Chillida, Marie Cool, Fabio Balducci, Chloé Dugit-Gros, Aurélien Froment, Laurent Grasso, Philippe Halsman, Pierre Huyghe, Cinthia Marcelle, Fabien Mérelle, Wilfredo Prieto, Olivier Sévère, Ignacio Uriatre, Philippe Ramette, Andy Warhol, John Wood & Paul Harrison, Eric Yahnker
Collective collection, volet 1

A l’occasion des 20 ans du BBB et pour parler art, amour et volupté, coup de cœur, coup de gueule, aventure, découverte et éblouissement, le centre d’art offre son espace d’exposition à une collection privée d’art contemporain, libre et singulière, à partager avec le plus large public, celle de Laurent Fiévet, artiste, collectionneur, à l’origine également d’une collection d’entreprise.

Se prépare une sélection d’œuvres contemporaines et des récits dédiés à l’espace du BBB centre d’art. Les spectateurs retrouveront des figures historiques, des artistes majeurs des scènes française et internationale; ils découvriront également de jeunes auteurs tout aussi enthousiasmants.

«Ouvrir un espace de monstration, et plus particulièrement pour les œuvres vidéo, est une idée qui m’habite d’ailleurs depuis plusieurs années. Je n’ai pas pu concrétiser encore cette envie, faute du temps nécessaire pour bien poser ce projet, étant déjà très accaparé par mon travail et les responsabilités qui sont les miennes. C’est dire combien ma collection n’a jamais vraiment eu vocation à rester cloisonnée dans un cadre privé. Je suis ainsi reconnaissant au BBB de m’offrir temporairement une vitrine pour en montrer certaines des pièces.

L’une de mes autres motivations était le regard qui pouvait être porté sur la collection. En tant que collectionneur et parfois commissaire d’exposition, il m’arrive fréquemment de rêver à ce que je pourrais considérer comme un accrochage idéal, imaginer comment la collection pourrait se déployer sous la forme d’une ou plusieurs séries d’expositions. En d’autres termes concrétiser ces ressorts qui sont les miens quand j’achète une pièce en pensant au dialogue qu’elle pourrait engager avec une autre faisant déjà partie déjà de la collection, dans un espace imaginaire qui permettrait de les accueillir (car je ne les projette pas nécessairement dans mon espace de vie).»
Laurent Fiévet

Courtesy: galerie Martine Aboucaya; galerie Annex 14, Zürich; galerie Alfonso Artiaco, Naples; galerie Bendana-Pinel; galerie Carroll / Fletcher, Londres; galerie Chantal Crousel; galerie Jeanroch Dard; galerie Les Filles du Calvaire; galerie Yvon Lambert; agence Magnum; galerie Marcelle Alix; Motive gallery, Bruxelles; galerie Nogueras-Blanchard, Barcelone; galerie Thaddeus Ropac; galerie Esther Shipper, Berlin; galerie Jocelyn Wolff; galerie X.

Commissariat

Laurent Fiévet et Cécile Poblon