Pierre Huyghe

Pierre Huyghe

Pierre HUYGHE — né le 11 septembre 1962 à Paris (France). Vit et travaille à New York (USA) et Santiago (Chili).

Pierre Huyghe est un artiste contemporain français dont la pratique, multimédia et protéiforme, englobe vidéo, installation, dispositif, performance, film… Cultivant les productions et projets collectifs, à l’échelle internationale, Pierre Huyghe est associé à la mouvance de l’Esthétique Relationnelle (ainsi nommée par Nicolas Bourriaud). Il développe un art de l’espace, de l’ampleur, du déplacement, de la narration, des rapports entre réel et fiction… L’un de ses projets notables étant, par exemple, l’AnnLee Project (1999-2003). Soit une œuvre collective, saluée, en 2001, par le Prix Spécial du Jury à la Biennale de Venise. Ou encore This is not a time for dreaming (2005), un film-autoportrait-performance, conceptuel, le mettant en scène sous forme de marionnette marionnettiste. Actuellement, le travail de Pierre Huyghe est représenté par la Galerie Marian Goodman (Paris, New York, Londres), Hauser & Wirth (Zurich, Londres, Somerset, New York, Los Angeles, Gstaad), notamment.

Pierre Huyghe : du Street Art en collectif à la production de performances, vidéos, films

Pierre Huyghe a étudié à l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris (1982-1985). De 1984 à 1988, il fait partie du collectif de Street Art (affiches peintes, notamment) les Frères Ripoulins. Parmi les membres du collectif se comptent également Nina Childress et Claude Closky. En 1994, Pierre Huyghe participe à plusieurs expositions collectives, dont « Surface de Réparations 2 » au Frac Bourgogne (Dijon), « Économies » à la Galerie Roger Pailhas (Marseille) et « Trumpf » à la Kunstverein de Hambourg. Tandis qu’en 1995, le Frac Languedoc-Roussillon organise son exposition personnelle « L’Usage de l’Interprète », et la Galleria Fac Simile, de Milan, son exposition individuelle « Casting ». Artiste de la performance et de la vidéo, Pierre Huyghe excelle alors dans la création d’outils de production et diffusion.

Projets collectifs (Temps Libérés ; anna sanders films ; AnnLee…), films, installations : la complexité des réseaux

En 1995, Pierre Huyghe cofonde ainsi l’Association des Temps Libérés à l’IAC de Villeurbanne. En 1998, c’est avec le Consortium (Dijon), Dominique Gonzalez-Foerster et Philippe Parreno, notamment, qu’il créé la société de production anna sanders films. Laquelle produit son film Blanche-Neige Lucy (1997), réalisé avec Charles de Meaux. Suivront The Third memory (2000), Les grands ensembles (2001), Block party (2002), A Journey That Wasn’t (2006), A Forest of Lines (2008). En 1999, toujours avec Dominique Gonzalez-Foerster et Philippe Parreno, notamment, il initie le projet rhizomatique et multimédia AnnLee – No Ghost, Just a Shell. En 2016, son installation Living / Cancer / Variator mobilise écoulement d’eau, pénombre, araignées, fourmis… Artiste de la complexité et des réseaux, l’œuvre de Pierre Huyghe bénéficie d’une renommée internationale. Ce qui inclut de multiples participations à la Biennale de Venise (1997, 1999, 2001, 2003, 2007)… Ainsi qu’à la Documenta de Cassel (2002, 2012)… Entre autres.