ART | EXPO

Pierre Huyghe, Streamside Day

11 Sep - 16 Oct 2004

L’histoire d’un nouveau type de village, avec ses coutumes, son folklore. L’an zéro d’une nouvelle communauté, avec la migration de ses futurs habitants et l’organisation d’un anniversaire de naissance. Le tout sous forme de film qui de documentaire, prend vite l’allure d’une fable. Une fiction qui pénètre la réalité pour essayer de brouiller les frontières.

Dans une forêt longeant la rivière Hudson, de futurs habitants arrivent progressivement dans une résidence encore en cours de construction. Une nouvelle coutume va être inventée pour célébrer la naissance de cette communauté.
Nous sommes dans l’année zéro, c’est le premier anniversaire de ce nouveau type de village. Une date va apparaître dans le calendrier et sera célébrée dans les années à venir. Streamside Day est une histoire qui produit un additif de réalité. L’évènement prend la forme d’une célébration annuelle et un projet de centre communautaire qui sera construit en collaboration avec l’architecte François Roche. La célébration est basée sur deux thèmes : l’environnement et la migration. Une parade suivie par un discours de bienvenue prononcé par le maire et le développeur, un repas avec un gâteau d’anniversaire, des enfants déguisés en animaux qui construisent des maisons avec des boîtes en carton, une chanson folk, hymne de l’événement et un ballon de lumière en forme de lune constituent les principaux rituels.
L’arbre et la boîte en carton sont les symboles de cette coutume comme la citrouille est celle d’Halloween. Des dessinateurs, des photographes, des écrivains, des musiciens et un architecte saisissent l’événement, un film est fait, qui va servir de guide pour rejouer chaque année cette coutume. C’est la partition de cette célébration.

Le film est en deux parties, la première montre des faits qui sont à l’origine de cette coutume, la seconde est une réinterprétation de ces mêmes faits sous la forme d’une célébration.
La partie commence avec un film documentaire qui devient progressivement une fable. Les images pastorales montrent des animaux rejouant Bambi. Puis juste après avoir vu un faon approchant la résidence, nous suivons une famille migrant vers leur nouvelle maison. La seconde partie du film montre la célébration.

Ce film a été crée pour son exposition au Dia Center for the Arts, New-York, en novembre 2003. Pour l’exposition à la galerie Marian Goodman, Pierre Huyghe créera un nouvel environnement spécifique, et une présentation différente.

critique

Streamside Day