ART | EXPO

Post-it

21 Fév - 28 Fév 2015
Vernissage le 20 Fév 2015

A l’occasion de son installation au 30, rue Gabriel Péri, Le Portique réactive la mémoire des sept années d’expositions écoulées depuis son ouverture en 2008. Pour l’exposition rétrospective «Post-it», onze artistes ont été invités à prolonger leur collaboration avec le lieu et font un «come-back» temporaire pour marquer l’entrée dans le nouvel espace.

Cécile Bart, Lilian Bourgeat, Jean Denant, Nicolas Hérisson, Sabine Meier, Lucy + Jorge Orta, Bruno Peinado, Bernard Piffaretti, Guillaume Pinard, Philippe Ramette, Stéphane Vigny
Post-it

Le Portique s’installe rue Gabriel Péri. Pour inaugurer son nouvel espace, le lieu s’est livré à un délicat exercice: la rétrospective, retour en arrière sur sept ans de programmation. Si elle n’est pas exhaustive, la sélection permet aux visiteurs de (re)découvrir une grande majorité des artistes qui ont contribué à écrire l’histoire du Portique.

Du gigantisme de Lilian Bourgeat aux peintures-écrans de Cécile Bart, en passant par les récentes photographies de Philippe Ramette et installations de Bruno Peinado.
«Post-it» revient, en images et en volumes, sur les expositions qui se sont déroulées au Portique, de ses débuts à nos jours. Onze artistes ont été invités à prolonger leur collaboration avec le lieu et font un «come-back» temporaire pour marquer l’entrée dans le nouvel espace.

Chacun d’entre eux a investi l’espace avec l’une de ses pièces, l’occasion de prolonger l’incursion dans des univers artistiques multiples et protéiformes. Une exposition à l’image de l’approche éclectique et variée du Portique qui éclaire la production contemporaine.

Rembobinez. Pause. Arrêt sur image, retour sur le passé: «Post-it» est un temps suspendu, une parenthèse, une pause entre passé et futur. Une sorte d’inventaire à la Prévert pour évoquer les choix et problématiques artistiques du lieu. «Post-it», c’est un rapide survol des 21 expositions qui ont été présentées par le Portique, depuis sa création, en 2008.

Une nouvelle page s’écrit, de nouveaux projets s’esquissent. «Post-it» réactive la mémoire des expositions passées et offre une promenade éphémère dans le passé, une ultime pause avant d’emprunter la voie du futur.

Entre passé et présent, entre archives et mémoire vive, «Post-it» invite à une balade rétro-futuriste et artistique, où se mêlent les temporalités, les dimensions et les matières.