DESIGN | BIENNALE

Biennale des Verriers 2019

04 Oct - 06 Oct 2019

Pour sa neuvième édition, la Biennale des Verriers 2019 réunira une cinquantaine d'exposants à Carmaux (artistes, artisans, designers). Premier salon du verre contemporain en France, les trois jours de la Biennale des Verriers reflèteront cette année encore la diversifié des pratiques actuelles.

La Biennale des Verriers de Carmaux (près de Toulouse) prépare sa neuvième édition. Pendant trois jours, du 4 au 6 octobre, ce sera l’occasion de découvrir la pratique contemporaine de l’art verrier. Et ce, avec des centaines de pièces et une cinquantaine d’exposants, sur mille mètres carrés d’exposition (Domaine de la Verrerie). Objets, mais aussi démonstrations, ateliers, rencontres… La Biennale des Verriers offre l’opportunité de saisir la diversité du verre contemporain. Et depuis sa création en 2003, l’évènement attire plusieurs milliers de personnes à chaque édition. À l’heure où l’avenir du Musée/Centre d’art du verre est suspendu, la biennale reste sur le pont. Premier salon du verre contemporain en France, elle accueille des artistes et artisans venus de toutes les régions (ainsi que de Suisse, d’Espagne…). Avec des sculptures, récipients, luminaires, perles, bijoux… Du verre filé, soufflé, sculpté, émaillé, thermoformé, taillé, poudré… L’étonnement sera au rendez-vous.

Biennale des Verriers 2019 : une cinquantaine d’exposants (art, artisanat, design)

Avec Michi Suzuki, ce sera par exemple l’occasion d’une plongée dans l’art perlier. Artiste japonaise vivant à Paris, Michi Suzuki transforme presque le verre en perles de rosée. Grappes de gouttelettes iridescentes, gemmes, coquillages… Ses créations dénotent un savoir-faire patient et hautement raffiné. Dans un autre registre, Martine Bruggeman développe quant à elle un travail de vitrail atypique. Ou plus justement : un travail d’émail et gravure sur plaques de verre extra clair. Sa spécificité ? Les schémas mathématiques, les dessins d’astronomie et d’astrolabes imaginaires. Telles des fresques atemporelles, entre gravures pariétales, documents d’alchimie et dessins encapsulés, envoyés dans l’espace comme ultime témoignage de la vie symbolique humaine. Autrement terre à terre, l’entreprise familiale Verre Design sera également présente, au croisement entre art et fonctionnalisme. Fondée par Michel Ausseresse, Verre Design propose par exemple des parois ou plans de travail en verre émaillé.

Un salon du verre contemporain sous le signe de la diversité (techniques, générations…)

Et dans la continuité de son père, mais avec ses propres apports, Jonathan Ausseresse adjoint au fonctionnalisme une forte composante design. Portée par Michel Ausseresse et Jonathan Ausseresse, l’entreprise Verre Design se déploie ainsi entre artisanat et design contemporain. Comme en témoigne la série Lava, co-créée avec Gaëtan Didier et présente à la Biennale de Saint-Étienne 2017. Soit une collection de pièces (porte-crayons, bougeoirs…) associant verre et pierre. Un minéral brut, gris et mousseux rappelant le béton ou la pierre ponce, et un verre liquide et liant, comme la cire de cachetage. Jouant également sur les assemblages de matériaux, mais sur un versant plus sculptural, l’artiste suisse Caroline Ferrara sera présente avec ses pièces alliant verre et acier oxydé, par exemple. Entre art et design, ses objets semblent mettre en valeur les différents coefficients de viscosité du verre.

Avec plus de cinquante exposants, la Biennale des Verriers 2019 pourra ainsi entrer en résonnance avec toutes les sensibilités.