Le Château d’Eau

Pôle photographique Toulouse

ADRESSE

1 Place Laganne 31300 ToulouseFrance

TELEPHONE

Tel. : 33 5 61 77 09 40

HORAIRES

mardi
- - 13:0019:00
mercredi
- - 13:0019:00
jeudi
- - 13:0019:00
vendredi
- - 13:0019:00
samedi
- - 13:0019:00
dimanche
- - 13:0019:00

Depuis son ouverture en 1974, dans un ancien château d’eau de la ville de Toulouse, Le Château d’Eau est un centre d’art consacré à la photographie contemporaine. Initié par le photographe Jean Dieuzaide, Le Château d’Eau est inauguré avec une exposition des œuvres de Robert Doisneau. Depuis lors, Le Château d’Eau propose des expositions de photographes aussi bien confirmés qu’émergents, français ou internationaux. Ce pôle photographique toulousain organise une dizaine d’expositions par an, dans la très grande majorité personnelles.

Le Château d’Eau : la photographie et ses mutations (photo d’art, reportage, photo plasticienne… Noir et blanc, couleurs, numérique…)

Boubat, Weston, Lartigue, Clergue, Riboud, Plossu… Les débuts du Château d’Eau sont teintés de noir et blanc. L’arrivée de la couleur se produit vers 1980, avec notamment l’exposition de John Bato « La photographie en couleur » (1980). Ronis, Sudek, William Klein, Moon, Salgado, Varda, « Magnum en Chine » (1988), Lange, Michals, Evans… au fil de la décennie 1980, Le Château d’Eau explore les porosités entre photographie d’art et photojournalisme. Rheims, Saudek, Koudelka, Depardon, Zeitler, Fontayne, Rousse… Les années 1990 sont marquées par la photographie plasticienne (composition, mise en scène). Dans les années 2000, le numérique modifie les approches, jusque dans les expositions du Château d’Eau. Où les photographes peuvent aussi être vidéastes (Uri Tzaig, Cindy Sherman). Où la capture en rafale change le rapport à l’instant (Denis Darzacq). Et où la sensibilité des capteurs fait apparaître des couleurs inédites (Szabolcs Barakonyi), des lumières nocturnes étonnantes (Olivier Mirguet).

Expositions de photographes français et internationaux, confirmés et émergents ; éditions ; centre de documentation ; collection…

Au fils de la chronologie de ses expositions, Le Château d’Eau a ainsi accompagné et défendu la création photographique, dans sa diversité. En un peu moins de cinquante ans, ce sont globalement cinq-cents expositions monographiques qui auront été organisées in situ. Engagé dans un travail d’édition pointu, Le Château d’Eau a déjà publié plus de trois-cents ouvrages (catalogues, monographies, affiches…). Il propose également un centre de documentation, dédié à la photographie (quatorze-mille ouvrages), ainsi qu’une vidéothèque. Depuis ses débuts, Le Château d’Eau se constitue une vaste collection de photographie contemporaine. À la fin des années 2010, cette collection compte déjà des œuvres de quatre-cents photographes internationaux.