Lili Reynaud Dewar

Lili Reynaud Dewar

Lili REYNAUD DEWAR — née en 1975 à La Rochelle (France). Vit et travaille à Paris (France).

Lili Reynaud Dewar est une artiste contemporaine française dont le travail inclut installation, sculpture, performance, vidéo, musique… Le corps joue un rôle clef dans son œuvre. Y compris au travers de performances dansées, au cours desquelles, nue et le corps peint, Lili Reynaud Dewar reprend des éléments chorégraphiques de Joséphine Baker. Si les performances ne sont pas effectuées en public, elles sont filmées dans des lieux d’exposition. Incluant ainsi les moments de montage d’exposition, les dispositifs d’installation… Explorant les porosités entre l’intime et le public, avec cette interface du corps, le travail de Lili Reynaud Dewar, écrit ou dansé, comporte une charge politique. En 2009, par exemple, avec Valérie Chartrain et Dorothée Dupuis elle fonde le magazine féministe Pétunia. Actuellement, le travail de Lili Reynaud Dewar est représenté par la galerie kamel mennour (Paris, Londres), la Galerie Emanuel Layr (Vienne, Rome), la C-L-E-A-R-I-N-G Gallery (New York, Bruxelles), notamment.

Lili Reynaud Dewar : le corps intime, le corps politique, le corps dansé

De ses six à dix-sept ans, Lili Reynaud Dewar aura intensément pratiqué la danse classique, le ballet. Ensuite de quoi, elle étudie le Droit et la Théorie de l’État à l’Université Paris I Panthéon Sorbonne (1996-1998). Puis l’art, à la Glasgow School of Art (2001-2003). Ses premières expositions personnelles (en duo avec différents artistes) se déroulent à Glasgow. Travaillant l’installation multimédia et les environnements, à partir de 2011, elle commence à se filmer en train de danser. Pour la Biennale de Venise, en 2015, elle propose un volet de My Epidemic (small modest bad blood opera). Une installation-environnement, avec textes et performances, revenant sur l’impact de l’épidémie du SIDA sur la politisation des corps, de l’intime, des artistes. Soit un moment où le corps de l’artiste, sa sexualité, son souci de soi, deviendra un fait public. Un enjeu politique. De Michel Foucault à David Wojnarowicz, par exemple.

Installations, performances, vidéos, paroles et écrits… Une œuvre textuelle et charnelle

Dès 2004, Lili Reynaud Dewar travaille avec Saâdane Afif. Ce dernier lui commande alors des textes pour son œuvre Lyrics (2004 – en cours). Elle lui propose donc des paroles pour les pièces Brume, Everyday, Black Spirit et Blue Time. En 2010, pour sa première exposition personnelle à la galerie kamel mennour, Lili Reynaud Dewar présente « Structures de Pouvoir, Rituels et Sexualité chez les sténodactylos Européennes ». Cultivant aussi bien un art conceptuel et textuel qu’un art du corps, de la gestuelle, Lili Reynaud Dewar porte une critique socio-politique. Ses expositions personnelles voyagent à Rome, Bâle, Shanghai, Saint-Louis (Missouri), Hambourg, Vienne, Vancouver, New York, Amsterdam, Genève (où elle enseigne)… Dans des lieux comme la Tate Modern (Londres), la Villa Medicis (Rome), le Centre Pompidou (Paris).