DESIGN | SALON

PAD London 2019 | Mouvements Modernes

30 Sep - 06 Oct 2019

Pour sa troisième participation au PAD London (Pavillon des Arts et du Design), la galerie parisienne Mouvements Modernes déploiera un stand en forme de bureau de collectionneur. Un écrin pour une pièce particulièrement exceptionnelle : l'ensemble Rodéo de Garouste & Bonetti.

Il n’est plus un secret que les biennales, festivals, foires et salons ont largement remodelé le paysage de la création contemporaine internationale. Côté marché de l’art contemporain, Art Basel mène la danse à Bâle (Suisse) depuis 1970, et à Miami (USA) depuis 2002. En réponse, Craig Robins et Ambra Medda ont lancé Design Miami/ en 2005 et Design Miami/ Basel en 2006. Mais antérieur encore à cette fameuse double articulation, il y a le PAD, Pavillon des Arts et du Design. Initiée en 1998 par Stéphane Custot et Patrick Perrin, la première édition du Pavillon des Antiquaires et des Beaux-Arts s’est d’abord déroulée à l’Espace Eiffel-Branly. Depuis lors, le PAD Paris se déploie tous les ans, au printemps, dans le jardin des Tuileries. Conçu comme un cabinet de curiosités, le PAD a, depuis 2007, essaimé à Londres. Et cette année encore, la Galerie Mouvements Modernes participera au PAD London 2019.

Mouvements Modernes au PAD London : un stand en forme de bureau de collectionneur

Toujours concomitant à la Frieze London (foire d’art contemporain), le PAD London installera ses quartiers à Berkeley Square du 30 septembre au 6 octobre 2019. Pour sa troisième participation au PAD London, la Galerie Mouvements Modernes sera ainsi présente avec une sélection de pièces représentatives de sa ligne éditoriale. Soit une double ligne courant de Néotu au design le plus contemporain. Fondée en 2002 par Pierre Staudenmeyer, Mouvements Modernes a gardé des liens étroits avec l’aventure Néotu. Une galerie parisienne et new-yorkaise fondée et dirigée par Pierre Staudenmeyer et Gérard Dalmon, de 1984 à 2001. Le duo Garouste & Bonetti (Élizabeth Garouste et Mathias Bonetti) reste emblématique de Néotu. Ce treizième PAD London sera ainsi l’occasion de retrouver leur ensemble Rodéo (1990). Un bureau et fauteuil en fer battu, avec plateau en chêne tapissé de peau de poulain et cuir. Un ensemble suffisamment singulier pour que tout le stand s’articule autour.

La Galerie Mouvements Modernes : de Néotu au design le plus contemporain

Après l’esprit boudoir au PAD Paris 2019, Mouvements Modernes se fera bureau fantasque pour le PAD London 2019. L’ensemble Rodéo sera accompagné de la console Branche (2018) de Fabien Petiot. Une pièce souple et minimaliste, en chêne naturel. Le tout gravitant dans un espace serti d’un papier peint à la main de François Mascarello. Au printemps dernier, le PAD Paris avait été l’occasion d’annoncer une nouvelle collaboration entre la Galerie Mouvements Modernes et la designer Constance Guisset. Le PAD London 2019 sera quant à lui placé sous le signe d’une nouvelle collaboration avec Jeremy Maxwell Wintrebert. Via le dévoilement de son installation en verre noir Gravity Ripples (2018). Mouvements Modernes présentera également la table Curved (2019) de Tim Leclabart. Et ce bureau de collectionneur sera non seulement peuplé de pièces de tous les designers déjà évoqués. Mais aussi de pièces de Daniela Busarello, Turi Heisselberg Pedersen, Matthew Chambers, Harumi Nakashima…

Après le London Design Festival (14-22 septembre) et avant la Frieze London (3-6 octobre), le PAD London 2019 sera en somme le nouveau lieu de rencontre des amoureux du design, en ce début d’automne.