DESIGN | EXPO

M&O – Rising Talent Awards | Paola Sakr

07 Sep - 11 Sep 2018

Présente au sein des Rising Talent Awards 2018, Paola Sakr est à la fois designer, artiste et photographe. Installée à Beyrouth, elle y cultive une approche pluridisciplinaire du design. Une approche empreinte de poésie, en  résonance avec une forte conscience écologique.

Début septembre, Paris se transforme en temple du design contemporain. À la base de ce phénomène ? Maison et Objet (M&O). Soit le salon Maison et Objet d’une part, à Paris-Nord Villepinte, et d’autre part la Paris Design Week (PDW), organisée par M&O dans la ville entière. Plus de trois-mille exposants au Parc des Expositions, et plusieurs centaines de lieux partenaires dans Paris : les deux événements conjoints transforment Paris en point de convergence du design le plus actuel. Avec ses deux éditions annuelles (janvier et septembre), le salon Maison et Objet remplit également une fonction prospective. À travers les Rising Talent Awards [Prix du talent émergent] notamment. Pour cette session de septembre, les Rising Talent Awards 2018 mettront en lumière le Liban. En invitant sept jeunes designers (dont un duo), presque tous basés à Beyrouth. Soit l’occasion de découvrir, notamment, le travail de Paola Sakr.

Rising Talent Awards 2018 : le design émergent libanais, avec Paola Sakr

Designer, artiste, photographe… Paola Sakr est une créatrice pluridisciplinaire. Une diversité qui lui permet de cultiver une conscience claire de l’inscription de ses pièces dans le fonctionnement du monde. En 2016, par exemple, son projet Morning Rituals aura consisté à produire différents récipients à partir d’un matériau recyclé. En l’occurrence, un mélange de marc de café et de papier journal. Biodégradables et produites à partir des restes du rituel du matin (lire le journal en buvant du café, comme le faisait son père), les pièces de Morning Rituals sollicitent également l’odorat. Le léger parfum des pièces pouvant varier en fonction des arômes du café transformé en marc. Une collection inaugurale qui s’inscrit ainsi dans une réflexion sur l’impact et la responsabilité des designers, en tant que producteurs d’objets. soit un questionnement de l’harmonie qui se retrouve également dans ses œuvres plastiques. Telle Balance (2016).

Paola Sakr : un design poétique, une réflexion sur la place écologique des objets

Avec Balance, Paola Sakr livre un objet-sculpture fonctionnant comme une allégorie du cerveau humain. Un petit moteur (fonctionnel) cohabite avec un lierre (vivant). Les lianes formant ici les liens attachant les pièces du moteur entre elles. Réunion d’éléments parfois antagonistes (le vivant et le mécanique), Balance propose une synthèse organique. Une pièce qui préfigure la série de vases Impermanence (2017), conjuguant cylindres de béton et végétaux. Éventré, suturé, le béton trouvé est ici valorisé de manière poétique. Tel cylindre, par exemple, possède une large béance sur l’un de ses flancs, laissant apparaître son ossature d’acier. Comme une cage thoracique d’où s’échapperaient de longues tiges végétales. Ode à la puissance du vivant, design fécond, les pièces de Paola Sakr sont ainsi à découvrir au salon Maison et Objet (exposition « Rising Talent Awards 2018« , hall 6). Ainsi qu’à la Gallery S. Bensimon, pendant la Paris Design Week.