DESIGN | FESTIVAL

Design Parade 2018

28 Juin - 01 Juil 2018
Vernissage le 01 Juil 2018 à partir de 18:00

Scindée en deux parties, l'une à Toulon (3e édition) et l'autre à Hyères (13e édition), la Design Parade 2018 célèbre le design contemporain. Avec notamment deux concours simultanés : celui du design d'objet à la Villa Noailles et celui de l'architecture d'intérieur à Toulon. Focus sur le design d'objet.

Dans sa treizième année, Design Parade 2018 promet un moment d’évasion festive autour du design contemporain. Festival international de design organisé par la Villa Noailles (à Hyères, dans le Var, Côte d’Azur), l’événement prend différentes formes. D’abord, pour la troisième année consécutive, il y a deux Design Parade. Celle d’Hyères, à la Villa Noailles, et celle de Toulon, dans l’ancien Évêché. La première est consacrée aux objets de design ; la seconde met l’accent sur l’architecture d’intérieur. Ensuite, la Design Parade prend les traits de plusieurs marchés de design organisés dans ces deux villes. Mais aussi de plusieurs expositions, organisées en différents points de la ville, pour et par l’événement, ou en programmation satellite. Enfin, point d’orgue : le concours de la Design Parade, dont la remise de prix marque à la fois la fin du festival et le début du cycle d’expositions estivales.

Design Parade 2018 : 13e édition du festival international de design, à Hyères

Marchés, vernissages, festival… Les quatre jours de la Design Parade embraseront simultanément Hyères et Toulon (villes distantes d’un peu moins de vingt kilomètres). Pour ce qui est du design d’objet à la Design Parade d’Hyères, cette année le concours international aura retenu dix designers. Parmi ces dix projets finalistes, une pièce de mobilier urbain (banc collectif en arc de cercle) par Camille Viallet et Théo Leclercq. Ou encore, une structure de Pablo Bras, sorte de possible morceau de réseau disponible. Comme une énigmatique gouttière montée sur pilotis. Venu de l’ébénisterie, Loïc Bard crée des meubles aux formes sobres et girondes. Telle la chaise Chair Bone 2, sculptée à la main. Avec L’épopée de Prométhée, la designer Anaïs Borie a conçu un triptyque d’objets (deux lampes, une horloge), narrant le mythe de Prométhée — condamné pour avoir apporté feu-connaissance à l’humanité. Ou, selon Eschyle, pour avoir refusé de trahir un secret.

Design Parade à Hyères : concours de design d’objet avec dix finalistes internationaux

Du côté des textiles, la designer Marie Cornil présente un projet haut en couleur, dans la veine de son tatami Tapisse, présenté au Salone del Mobile 2017 (à Milan). Tandis que Julien Manaira propose une étagère issue de sa série The once liquid plastic. Soit une collection de pièces diaphanes, aux contours hasardeux. Poésie des fines strates de plastique, The once liquid plastic raconte une histoire de plastique chaud, à la viscosité permettant fluidité, transparences, et résistance. À ces six équipes de designers s’adjoignent également le canadien Tom Chung, avec une lampe à balader / poser. Mais aussi la portugaise Sara de Campos avec une hotte de vendange ergonomique. Le duo de designers américains Alex Sizemore & Hank Beyer, avec des objets composés de matériaux recyclés. Et enfin le français Alexandre Willaume, avec une structure multifonction. La remise des prix se déroulera le 1er juillet 2018 à la Villa Noailles.