DANSE | PERFORMANCE

Vidéodanse: le corps en jeu. 6e édition du Nouveau Festival, volet 2

20 Mai - 14 Juin 2015
Vernissage le 20 Mai 2015

La 6e édition du Nouveau Festival accueille une nouvelle fois une programmation consacrée à la danse, avec projections, rencontres, performances et spectacles. Associée au thème du jeu, cette édition de Vidéodanse réfléchit la dimension ludique du corps et le jeu comme interprétation.

Jérôme Bel, Valérie Belin, Cecilia Bengolea, Lelio Kaklea, François Chaignaud, Régine Chopinot, Mathilde Monnier, Mickaël Phelippeau, Christian Rizzo, Alessandro Sciarroni…
Vidéodanse: le corps en jeu. 6e édition du Nouveau Festival, volet 2

Cette nouvelle édition de Vidéodanse se propose de réfléchir à la manière dont la danse peut intégrer, de différentes manières, dans sa structure chorégraphique la notion élargie de jeu. Une notion qui court dans l’histoire de la danse jusqu’à aujourd’hui, depuis le ballet triadique de Schlemmer en passant par la notion d’event et de hasard chez Merce Cunningham, jusqu’à celle de tasks de la postmodern dance. Mais aussi à partir des règles et protocoles des danses populaires et urbaines détournés par les chorégraphes contemporains pour mieux en revisiter les codes et les interpréter à l’aune de leur propre langage. Pour saisir dans toute sa diversité le concept de «jeu chorégraphique», à entendre comme interpréter, mais aussi jouer à quelque chose, au sens propre du terme, cette édition de Vidéodanse expose, dans une scénographe confiée à l’artiste Chloé Quenum, des projections, des rencontres et des performances en «live» afin de montrer ce qui se joue dans la relecture que la danse contemporaine fait aujourd’hui de sa propre histoire.

Spectacles (en collaboration avec les Spectacles vivants)
— Lenio Kaklea, Margin Release, du 22 au 24 mai 2015
Avec l’idée que prendre une empreinte est un mécanisme de réversion qui met les contraires en contact, Lenio Kaklea construit une danse arrachée au reflet du miroir et à la projection narcissique. Dans ce duo avec Kerem Gelebek, le dédoublement et le retournement de l’image moulée libèrent des corps cachés, négatifs absurdes et grotesques, des masques carnavalesques, des peaux obscènes, des souvenirs réprimés. Cette pièce cherche à substituer à la séduction spectaculaire une sorte d’initiation, quelque chose de plus animiste, érotique et intime qu’une représentation.

— François Chaignaud, Cecilia Bengolea, Dub Love, du 27 au 29 mai 2015
Avec Dub Love, le duo poursuit son exploration des musiques actuelles et alternatives, entamées en 2012 dans la pièce Altered Natives’ Say Yes to Another Excess–TWERK. Accompagnés par Ana Pi, ils inventent un chant et une danse mus par des narrations invisibles. Leur chorégraphie s’inspire des rebonds concrets et spirituels des sounds systems — ces systèmes d’amplification liés au mouvement rastafari né dans la Jamaïque colonisée des années 1950 — et dont se nourrit la musique dub, jouée ici par le dj réunionnais High Elements. À ce générateur d’hallucinations sonores, François Chaignaud et Cecilia Bengolea joignent un outil fascinant, générateur de vitesse et de hauteur, d’équilibre et de déséquilibre : le chausson de danse. Sur pointes et en justaucorps, ils défient la gravité et confrontent deux langages artistiques, aux aspirations et aux techniques opposées.

Programme des rencontres et des performances (présentées par Valérie Da Costa et Serge Laurent)
Mercredi 20 mai à 18h: rencontre avec Christian Rizzo
Jeudi 21 mai à 18h: rencontre avec Mickaël Phelippeau
Vendredi 22 mai à 18h: rencontre avec Alessandro Sciarroni
Samedi 23 mai à 17h: performance Joseph d’Alessandro Sciarroni
Dimanche 24 mai à 15h: performance Joseph d’Alessandro Sciarroni
Mercredi 27 mai à 18h: rencontre avec Valérie Belin
Jeudi 28 mai à 18h: rencontre avec Jocelyn Cottencin
Vendredi 29 mai à 18h: rencontre avec Régine Chopinot
Samedi 30 mai à 17h: performance Tour du monde des danses urbaines en 10 villes de François Chaignaud et Cécilia Bengolea avec Ana Pi
Dimanche 31 mai à 15h: performance Tour du monde des danses urbaines en 10 villes de François Chaignaud et Cécilia Bengolea avec Ana Pi
Mercredi 3 juin à 18h: rencontre avec Mathilde Monnier
Jeudi 4 juin à 18h: rencontre avec Olivia Grandville
Vendredi 5 juin à 18h: rencontre avec Ulla von Brandenburg
Samedi 6 juin à 17h: performance Jeux chorégraphiques de Laurent Pichaud et Rémy Héritier
Dimanche 7 juin à 15h: performance Jeux chorégraphiques de Laurent Pichaud et Rémy Héritier
Mercredi 10 juin à 18h: rencontre avec Hélène Delprat
Jeudi 11 juin à 18h: rencontre avec Laurent Pichaud
Vendredi 12 juin à 18h: rencontre avec Gilles Jobin
Dimanche 14 juin à 15h: performance: Cédric Andrieux de Jérôme Bel

Commissariat
Valérie Da Costa, historienne et critique d’art et Serge Laurent, responsable des Spectacles vivants

Informations
Grande salle, Espace 315, salles de cinéma
Volet 2 «Vidéodanse: le corps en jeu»

Dans le cadre de la 6e édition du Nouveau festival du 15 avril au 20 juillet 2015.

Autour du festival
Du 22 au 29 mai 2015, Cunningham par hasard, les films de Charles Atlas, par Mathilde Monnier, Directrice du CND. Pour Vidéodanse 2015, le Nouveau festival du Centre Pompidou et le Centre national de la Danse (Le CND) collaborent autour de la notion de « jeu » dans le champ chorégraphique. Dans le cadre de ce festival, le CND déploie dans plusieurs espaces du bâtiment de Jacques Kalisz à Pantin un ensemble monographique composé de films et de vidéos du cinéaste emblématique de l’œuvre de Merce Cunningham: Charles Atlas qui collabora avec le chorégraphe de 1974 à 2008. La programmation au CND s’articule autour d’une quinzaine de films en installation, certains montrés pour la première fois au public. Elle fait la part belle également aux documentaires et aux captations de spectacles qui mettent en scène l’écriture de l’aléatoire propre aux différents systèmes de composition et de jeu chez Cunningham. Entrée libre – CND – 1, rue Victor Hugo – 93507 Pantin. www.cnd.fr