ART | VIDÉO

Vidéo et après, Douglas Gordon

12 Sep - 12 Sep 2011
Vernissage le 12 Sep 2011

Cette nouvelle séance du cycle «Vidéo et après» est dédiée à Douglas Gordon, une figure majeure de la scène contemporaine. Son film k.364 retrace le voyage de deux musiciens israéliens d’origine polonaise et fait le portrait d’une oeuvre musicale.

Douglas Gordon
k.364

Lundi 12 septembre 2011. 19h. Cinéma 1
Projection de k.364, A Journey By Train (2011)
Séance présentée par l’artiste

Douglas Gordon est une figure majeure de la scène contemporaine. Films, vidéos, installations… L’artiste s’est rendu célèbre en s’appropriant et en détournant des images, parfois pour les remettre en scène, en ralentir les mouvements, en déconstruire la narration, en modifier le sens.

Après Zidane: un portrait du XXIe siècle, k.364 fait le portrait d’une oeuvre musicale. Il retrace le voyage de deux musiciens israéliens d’origine polonaise qui retournent, à travers la musique, là où leurs familles, plus de soixante-dix ans auparavant, ont été contraintes à l’exil. «Tout est codé, rien n’est expliqué (…). Entre les lignes, le thème, c’est le combat entre l’Histoire et la beauté fugace de la musique».

«Vidéo et après» est un cycle de rencontres avec des artistes et des historiens de l’art proposant projections, conférences, performances et discussions. Parcourant l’histoire des pratiques artistiques liées à la vidéo et au son, depuis le début des années 1960 jusqu’à nos jours, «Vidéo et après» se consacre essentiellement aux vidéos d’artistes de la collection du Musée national d’art moderne.