DANSE | EVENEMENT

Trois jours de danse contre le racisme

24 Mar - 27 Mar 2016
Vernissage le 24 Mar 2016

Dans le cadre de la Semaine d'éducation et d'actions contre le racisme et l'antisémitisme, le Musée national de l'histoire de l'immigration propose soixante-dix événements gratuits. Les trois derniers jours de cette semaine seront trois jours de danse, mais aussi de performances, débats, séances de cinéma et ateliers divers.

EVENEMENT/ DANSE/ ART
Pierre Rigal, Mourad Merzouki, Radhouane El Meddeb
Trois jours de danse contre le racisme

Pour la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, le Musée national de l’histoire de l’immigration propose une programmation de soixante-dix événements gratuits destinés à mobiliser et sensibiliser le public, et notamment les jeunes, à la lutte contre toutes les formes de racisme.

Trois spectacles de danse seront présentés à l’occasion de cette semaine de sensibilisation au racisme. Le chorégraphe Pierre Rigal présentera sa pièce Asphalte le vendredi 25 mars à 20h30. Dans cette chorégraphie, les corps des danseurs sont à la recherche d’une identité. Ils se faufilent à travers les stéréotypes et les mythes médiatiques modernes dans une ville où plane la violence.

Samedi 26 mars, à 20h30, sera joué Répertoire #1, un spectacle de Mourad Merzouki. Autour des pièces chorégraphiques «classiques» du hip-hop, la poésie métissée de Mourad Merzouki s’enrichit des partitions d’Anthony Eegeo, des chorégraphies de Bouba Landrille Tchouda, des récits oniriques de Kader Attou et de la danse instinctive de Marion Motin.

Enfin, la pièce Heroes, prélude de Radhouane El Meddeb sera présentée le dimanche 27 mars à 19h30. Les dix danseurs de Heroes, prélude sont retenus dans une cage aux parois invisibles. Coincés dans cette cellule imaginaire, ils tentent de s’en échapper en pensée au moyen d’une danse exutoire.

Le Musée national de l’histoire de l’immigration propose également au cours de cette semaine des performances, débats, séances de cinéma, ateliers et forum citoyen. L’artiste de street art Combo Culture Kidnapper, accompagné de sept autres artistes, interviendra notamment sur un patchwork d’affiches ouvertement racistes pour dénoncer la montée du racisme et de l’antisémitisme en France.

Pour en savoir plus sur le programme de la semaine, cliquez ici

Informations
Musée national de l’histoire de l’immigration
Du mardi au jeudi, de 10h à 18h30
Vendredi et samedi, de 10h à 20h
Dimanche, de 10h à 19h