DANSE | FESTIVAL

Actoral 2019

20 Sep - 12 Oct 2019

Avec une soixantaine d'évènements au gré de trois semaines de festivités, Actoral 2019 va forcément bousculer un peu Marseille. Festival des arts et écritures contemporaines organisé par le centre d'art Montévidéo, Actoral brasse large (danse, performances, théâtre, expositions, lectures, cinéma, DJ Sets...).

Festival des arts et écritures contemporaines au sens large, Actoral propose chaque année un maelström de propositions transversales. Théâtre, danse contemporaine, performances, lectures, concerts, expositions, DJ Sets… Les trois semaines du festival marseillais Actoral réservent forcément des surprises. Organisé en premier lieu par l’espace Montévidéo, centre d’art tout aussi pluridisciplinaire, Actoral rayonne sur différents sites. Pour sa dix-neuvième édition, Actoral 2019 se déploiera au Montévidéo, bien sûr. Mais aussi à La Criée, au Mucem, aux Théâtres des Bernardines, du Gymnase, Joliette, à la Friche de la Belle de Mai, au Frac Paca, à la Scène 44, au Merlan et au Ballet National de Marseille. Occasion de saluer au passage la nomination du collectif chorégraphique (La)Horde à la tête du BNM — juin 2019. Et occasion surtout de retrouver leur performance chorégraphique The Master’s Tools – remastered (2017-2019), au Mucem.

Actoral 2019 : plus de soixante évènements différents (danse, performances, concerts…)

Survêtements noirs, fenwicks, chaînes en or et limousine… Le collectif (La)Horde — Marine Brutti, Jonathan Debrouwer et Arthur Harel — fera l’ouverture du festival avec la reprise de The Master’s tools. Une performance (puis un film) initialement activée lors de la Nuit Blanche 2017, à Paris. Autour d’un véhicule aussi luxueux que blindé (matière à oppression comme à fascination), des corps dansent. Entre haine et désir d’appropriation, une frénésie apparaît. Avec plus de soixante évènements différents, Actoral 2019 jouera ainsi la carte des déplacements et de la prise de risque. Côté danse et performance, les publics pourront notamment retrouver Screws (2019) du chorégraphe Alexander Vantournhout. Soit une pièce mêlant danse et acrobatie, sur fond de boules de bowling et chaussures à crampons d’acier. La chorégraphe Ivana Müller et la romancière Gaëlle Obiégly livreront Entre-Deux (2019) ; une performance autour de la broderie comme écriture.

Danse et performance : plus de vingt pièces très récentes (2019)

Loin de broder, le performeur Duncan Evennou proposera quant à lui Matters (2018). Un solo performatif et discursif autour de l’anthropocène et de l’urgence d’agir. Avec Trottoir (2019), Volmir Cordeiro explorera, à six danseurs, le trottoir comme espace du commun. Entre trottinettes, terrasses de café, travaux (et repavage sommaire), vélos et conteneurs à poubelles… Le trottoir urbain offre autant matière à circulation qu’à réflexion. Et comme du trottoir au parking il n’y a que quelques pas, ils seront franchis par Théo Mercier et François Chaignaud, avec RVP – rituel motomachique (2016-2019). Entre domptage et parade amoureuse sur fond de Radio Vinci Park. Jeanne Moynot et Anne-Sophie Turion présenteront quant à elles Belles Plantes (2019). Une performance à l’humour aussi épineux que fleuri. Le performeur Mathias Ringgenberg, alias Price, livrera son solo Melodies are so far my best friend (2019), tandis qu’Alexandre Roccoli proposera Hadra (2019).

Festival des arts et écritures contemporaines : une 19e édition d’Actoral très transversale

Entre danse, théâtre et performance, l’artiste visuelle Miet Warlop présentera Ghost Writer and The Broken Hand Break (2018) et Big Bears Cry Too (2018). Avec Carrousel (2019), Vincent Thomasset fera valser cinq danseurs-performeurs, entre danse classique et équitation. Chorégraphe belge, Cassiel Gaube présentera Farmer Train Swirl – Étude (2019), un solo hanté par la House ; style de danse ici malaxé jusqu’au méconnaissable. La chorégraphe canadienne Clara Furey reprendra pour sa part Cosmic Love (2017), une pièce entrelaçant intuition et perception. Tandis qu’avec Dans ma chambre #1 et #2 (2019), le performeur Arnaud Saury oscillera entre intimisme et ouverture. Le chorégraphe italien Michele Rizzo (membre du GRIP) livrera quant à lui Deposition (2019) [condensation solide]. Tandis que le chorégraphe niçois Michaël Allibert proposera son Esthétique du Combat (2019). Enfin, André Fortino clôturera Actoral avec Pleine Lune (2019) ; performance accompagnant l’ouverture de son exposition « Nuit Flamme », au Frac Paca.