ART | EXPO

Some Time Waiting #1, #2 et #3

25 Jan - 01 Avr 2007

Some Time Waiting réunit les œuvres de 15 artistes internationaux questionnant l’idée de l’attente, du retard et de l’anticipation. Les principales notions abordées par ces œuvres inspirent le dispositif même, jouant ainsi d’une approche thématique et conceptuelle du commissariat d’exposition.

Olivier Babin, Robert Barry, Johanna Billing, Pierre Bismuth, Jason Dodge, Marcelline Delbecq, Ryan Gander, Isabell Heimerdinger, Jiri Kovanda, David Lamelas, Kris Martin, Jonathan Monk, Dominique Petitgand, Mungo Thomson, Mario Garcia Torres, Elin Wikstrom, Jordan Wolfson.
Some Time Waiting

Some Time Waiting réunit les œuvres de 15 artistes internationaux questionnant l’idée de l’attente, du retard et de l’anticipation. Les principales notions abordées par ces œuvres inspirent le dispositif même, jouant ainsi d’une approche thématique et conceptuelle du commissariat d’exposition.

Pendant toute sa durée, Some Time Waiting adopte différentes formes à travers une présentation évolutive, reflétant le caractère temporaire ou provisoire des œuvres. Une exposition personnelle précède un accrochage collectif, questionnant l’idée d’une exposition conçue comme un programme qui souhaite dépasser la configuration statique à laquelle nous sommes le plus souvent confrontés.

Certaines oeuvres abordent l’idée d’attente comme un geste utopique, comme un regard particulièrement optimiste tourné vers le futur. D’autres induisent des sentiments d’ambivalence, d’incertitude et de désespoir, nous rappelant que l’attente peut être bien plus qu’un jeu de patience innocent mais plutôt le résultat d’une réalité politique qui peut contrôler et contraindre notre vie quotidienne. De par leur performativité et leur inactivité latente, les oeuvres présentées animent l’espace d’exposition positionnant ainsi le visiteur comme un spectateur actif.

> «Some Time Waiting»

— #1 : 25 Janvier – 11 Février 2007 : Mungo Thomson > «Between Projects»
La pratique de Mungo Thomson est marquée par une conscience aiguë des différents rituels de notre vie quotidienne, en particulier ceux pouvant être considérés comme périphériques, ignorés, en dehors du cadre habituel de notre perception. Ses projets prennent pour sujet les silences, les pauses, les digressions ou les vides qui forment l’espace «en creux» de notre histoire commune. Du film à la vidéo, de la sculpture à l’installation, de pièces sonores à des publications, de dessins à l’emploi du textile, son œuvre se déploie à travers un vaste panel de médias et d’approches. On y croise ainsi le télescope Hubble, les dessins animés «Roadrunner» ou le légendaire épéiste hollywoodien Bob Anderson. Un mélange d’humour décapant et de sensibilité spatiale définit le travail de Mungo Thomson. Plus subtilement, son oeuvre semble dresser le constat et la critique d’une homogénéisation grandissante de la culture, qui conditionne, consciemment ou pas, notre rapport au monde.

— #2 : 16 Février – 1er Avril 2007 (espace de la vitrine: 24h24h) : Pierre Bismuth > «Coming Soon»

— #3 : 16 Février – 1er Avril 2007
Olivier Babin, Robert Barry, Johanna Billing, Pierre Bismuth, Jason Dodge, Marcelline Delbecq, Ryan Gander, Isabell Heimerdinger, Jiri Kovanda, David Lamelas, Kris Martin, Jonathan Monk, Dominique Petitgand, Mungo Thomson, Mario Garcia Torres, Elin Wikstrom, Jordan Wolfson.

Commissaire
Adam Carr

Kadist Art Foundation
Kadist Art Foundation est une fondation privée créée en 2001; elle a pour vocation de soutenir la création artistique à travers la constitution d’une collection d’art contemporain, l’organisation de résidences et d’expositions dans son espace à Paris.

Article sur l’exposition
Nous vous invitons à lire l’article rédigé par Julia Peker sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Some Time Waiting