ART | FOIRE

Slick 2011

20 Oct - 23 Oct 2011
Vernissage le 18 Oct 2011

Pour la deuxième année consécutive, Slick art faire s’implante dans un lieu prestigieux. Cette 6e édition de la foire, dont le nouveau directeur artistique est Laurent Boudier, critique d’art et commissaire indépendant, rassemblera plus d’une quarantaine de galeries internationales.

Gabrielle Wambaugh, Stephan Crasneanscki, Ronald Cornelissen, Pierre-Yves Bohm, Yves Marchand, Romain Meffre etc.
Slick 2011

Pour la deuxième année consécutive, Slick art faire s’implante dans un lieu prestigieux: l’esplanade du Palais de Tokyo et du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Cette 6e édition de la foire, dont le nouveau directeur artistique est Laurent Boudier, critique d’art et commissaire indépendant, rassemblera plus d’une quarantaine de galeries internationales.

Etablie à Paris depuis 2006, Slick accueille les galeries émergentes et leurs artistes en début de carrière, sur la scène artistique française et internationale. Depuis 2 ans, la foire s’ouvre aux galeries plus établies engagées dans la création la plus contemporaine. Ainsi, plus de 40 expositions seront présentées en octobre: des solo shows, des expositions collectives. Des projets spéciaux (installations et projets monumentaux) d’artistes rattachés à des galeries viendront ponctuer les 2000m2 de la foire en créant des espaces de respiration. Enfin, afin de mettre en avant le rôle grandissant du secteur privé dans le développement de l’art contemporain, la foire accueille l’IACCCA, un ensemble de collections d’entreprises prestigieuses présenté sous la forme d’une exposition exceptionnelle et le Fonds Canson pour l’Art et le Papier.

Mettre en avant la scène émergente française et internationale.
A l’instar de nombreux acteurs du monde de l’art hexagonal, nous pensons qu’il est important de présenter et soutenir la scène nationale. Slick accueille donc cette année 68% de galeries françaises. Slick s’est aussi donner pour ambition de faire découvrir à son public l’émergence internationale. Dans Slicker, le journal édité par des membres de l’équipe de Slick, un professionnel de l’art partage à chaque numéro son point de vue sur la scène artistique d’un pays (l’Inde, le Brésil). Slick en 2011, c’est aussi des artistes venus notamment du Japon, de Russie, de France, d’Angleterre, d’USA, d’Italie, du Danemark, d’Allemagne, du Chili et de Suisse.

Chaque année, Slick propose un focus sur une région du monde ou un médium, soit au sein de la foire avec ses secteurs particuliers, soit en dehors de la foire. Après le secteur «SlickVideoArt», la programmation art vidéo de Slick en 2008, l’événement «Slick Dessin» en mars 2008 et 2009 à l’occasion de la semaine du dessin, le secteur «Slick Orient» en 2010 et l’exposition «Dessins Exquis» rassemblant plus de 60 artistes autour de la réalisation in situ de 1000m2 de cadavres exquis à la galerie JTM en mars 2011 à l’occasion de la semaine du dessin, Slick présente Slick Project, une sélection de projets ambitieux exposés au sein de la nouvelle édition de la foire et produits par des galeries.

Les solo show sont une manière très efficace de faire découvrir le travail d’un artiste. Plusieurs galeristes ont fait ce pari: Caroline Smulders, présente Gabrielle Wambaugh. L’artiste intervient sur l’ensemble des cloisons du stand afin de réaliser un projet sculptural. La Galerie Bruno Mory expose les créations singulières de Pierre-Yves Bohm. La galerie J.P. Ritsch-Fisch propose un solo show de Francis Marshall, acteur de l’art brut. La Victoria Morell Gallery présente les installations et peintures de la chilienne Alicia Larraín Chaux. Polka Galerie, la galerie spécialisée dans le médium photographique et éditeur du magazine Polka, met en avant le travail d’un duo de photographes: Yves Marchand et Romain Meffre. Ils gardent des traces de ruines de théâtre à travers le monde occidental. La galerie russe Artcurator propose un solo show de la peintre allemande Marina Sailer. Enfin, le Fonds Canson pour l’Art et le Papier présente son nominé 2011: Ronald Cornelissen. Le duo show est lui aussi une très bonne stratégie permettant de révéler à travers un ensemble d’oeuvres le travail de deux artistes qu’une thématique rapproche. Ainsi, la Ilan Engel Gallery, très remarquée l’année dernière avec le solo show de Stephan Crasneanscki, présente cette année deux artistes de la lumière: Eric Michel et Arnaud de Gramont.