ART | EXPO

Rose Gold

19 Sep - 03 Jan 2021
Vernissage le 19 Sep 2020

Danse et arts visuels se mêlent dans les peintures-écrans de Cécile Bart. L'exposition « Rose Gold » accueillie par le frac Franche-Comté mêle les corps des visiteurs aux silhouettes de danseurs fantomatiques projetés sur des écrans et forment des peintures vivantes.

Depuis les années 1980 les œuvres de l’artiste plasticienne Cécile Bart sont faites de peinture sur des écrans transparents. A l’occasion d’un dialogue entre arts visuels et danse, le Frac Franche-Comté propose une relecture de l’ensemble de ses créations au prisme du mouvement, au sein de l’exposition « Rose Gold ».

« Rose Gold » : les peintures vivantes de Cécile Bart

L’exposition « Rose Gold » de Cécile Bart comprend plusieurs installations composées de peintures-écrans. Il s’agit de voiles de Tergal, peints puis tendus sur un châssis en métal. Les toiles ainsi suspendues et traversées par la lumière, se meuvent. Les visiteurs, qui s’aperçoivent grâce à la transparence des tissus teintés, deviennent les personnages de tableaux mouvants. Les déambulations du public font ainsi partie intégrante de l’œuvre de Cécile Bart.

Le corps en mouvement dans l’œuvre de Cécile Bart

La danse et le mouvement ont occupé une place discrète dans les premières œuvres de Cécile Bart, tout en  apparaissant dans les titres de ses expositions : « Retenir, Tendre, Glisser » (1989), « Tourner » (1991), « To move » (1992), « Marcher » (1993),  « La Ronde » (2003), « Farandole » (2004) ou encore « Virevoltes » (2010). Ce n’est qu’en 2017 que  Cécile Bart introduit plus directement la danse dans son travail avec son installation  Silent Show : des séquences dansées sont projetées sur plusieurs écrans, mais sans musique ni.  Reconstitué dans l’exposition « Rose Gold », Silent Show incorpore une nouvelle fois les corps des visiteurs dans l’œuvre, leurs silhouettes se mêlent à celles des danseurs fantomatiques.