PHOTO | RENCONTRE

Rencontre autour de l’exposition «Keskonféici»

10 Oct - 10 Oct 2015
Vernissage le 10 Oct 2015

Autour de l’exposition «Keskonféici», l’équipe du Cpif organise une rencontre en présence de Marc Pataut, de la chercheure Véronique Nahoum-Grappe et des éducateurs de l’association de prévention spécialisée La Brèche. L’occasion de découvrir ce travail singulier et d’échanger autour de ce projet humain et artistique qui aura duré trois ans.

Marc Pataut et Véronique Nahoum-Grappe
Rencontre autour de l’exposition «Keskonféici»

L’équipe du Cpif organise une rencontre en présence de Marc Pataut, de la chercheure Véronique Nahoum-Grappe et des éducateurs de l’association de prévention spécialisée La Brèche, tous engagés dans le projet «Keskonféici». Elle sera l’occasion de découvrir ce travail singulier et d’échanger autour de ce projet humain et artistique qui aura duré trois ans et qui donne aujourd’hui lieu à une exposition, «Keskonféici».

Entre 2012 et 2015, le photographe Marc Pataut et le Centre Photographique d’Ile-de-France ont travaillé en collaboration avec Anne, Emilie et Julie, membres de l’équipe de prévention spécialisée Le Fil, au sein de l’association de prévention seine-et-marnaise La Brèche. Fruit de cette collaboration, un ensemble de portraits réalisés ces trois dernières années, lors de rencontres entre le photographe et les jeunes qui fréquentent l’association, est présenté au Centre Photographique d’Ile de France.

Né en 1952 à Paris, Marc Pataut vit et travaille à Aubervilliers. Depuis les années 80, Marc Pataut développe des projets d’enquête documentaire de longue durée basés sur des modalités d’échanges adaptées à chaque situation. Marc Pataut tient pour son travail une position à la fois politique et éthique qui tient notamment dans son processus de travail, dans sa capacité à travailler avec le contexte, à associer les personnes, même les plus fragilisées, à l’élaboration de l’œuvre, c’est ainsi qu’il crée les conditions de l’avènement des images.

Véronique Nahoum-Grappe est chercheur au Centre Edgar Morin/Institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain (Ehess-Cnrs). Elle témoigne ici de cette expérience:«Pendant près de deux ans, à raison de quelques samedis par mois, j’ai accompagné les activités de l’atelier photo animé par Marc Pataut au sein de l’association de prévention spécialisée La Brèche, dont le local où nous nous rendons est situé à Roissy-en-Brie, mais dont les activités multiples s’inscrivent aussi dans le territoire communal de Pontault-Combault. La question que s’est posée tout le temps l’ethnologue est la suivante: Qu’est-ce qu’on fabrique ici ensemble? Keskonféici?»

La Brèche est une association seine-et-marnaise, à laquelle le Conseil Départemental confie la mise en œuvre de la mission de prévention spécialisée sur les villes de Pontault-Combault, Roissy-en-Brie, Ozoir-La-ferrière, Gretz-Armainvilliers et Tournan-en-Brie. Le service «le Fil», composé de 9 éducateurs, propose à des jeunes âgés de 11 à 25 ans, en difficulté dans leur parcours de vie et habitants l’une des communes couvertes, une aide socio-éducative visant à améliorer leur situation. Les actions proposées par les éducateurs recouvrent plusieurs formes et sont toujours adaptées à la singularité de la situation rencontrée par le jeune. Les méthodes d’intervention sont basées sur des techniques éducatives ambitionnant l’autonomie du jeune.

Informations
Samedi 10 octobre 2015 de 15h à 17h