DESIGN | EXPO

Réinventer l’ailleurs

05 Mai - 31 Déc 2016
Vernissage le 05 Mai 2016

Espace Musées et la Cité de la céramique de Sèvres présentent «Réinventer l’ailleurs» à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle. L’exposition réunit une soixantaine d’œuvres et offre aux voyageurs en transition un autre type de pérégrination: un parcours à travers l’histoire de la céramique.

AGENDA / DESIGN
Ettore Sottsass, Kristin McKirdy, Zao Wou Ki, Jean Arp, Etienne-Henry père Leguay, Jean-Claude Duplessis, Aurélie Nemours, Louise Bourgeois, Suzanne Lalique-Haviland, Serge Poliakoff, François Morellet, Pierre Alechinsky, Naoto Fukasawa, Johan-Joachim Kaendler, Arman, etc.
Réinventer l’ailleurs

L’exposition «Réinventer l’ailleurs» présente une histoire de la céramique à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle. Organisée par Espace Musées, en partenariat avec Sèvres – Cité de la céramique, l’exposition revient sur un savoir-faire aussi ancestral que contemporain en proposant un parcours allant des premières terres cuites jusqu’aux créations contemporaines d’artistes telles Louise Bourgeois et Aurélie Nemours. Issues des collections du Musée national de Sèvres, les soixante pièces exposées à l’aéroport illustrent l’évolution des goûts et des techniques revenant, par exemple, sur la découverte de la porcelaine.

Le parcours de «Réinventer l’ailleurs» s’articule autour de cinq thèmes. «Essence d’une manufacture: bleu, blanc, or» met l’accent sur les trois couleurs qui définissent l’identité de la Manufacture nationale de Sèvres. Les voyageurs pourront admirer les Nymphes à la coquille, sculpture en biscuit de porcelaine réalisée par Jean-Claude Duplessis vers 1761, comme la Nature body, conçue vingt ans plus tard par l’artiste Louise Bourgeois. L’Interactive triptyque vase, réalisé à Sèvres par Arman Fernandez en 1987, porte quant à lui les trois couleurs emblématiques de la manufacture.

«A la conquête de la porcelaine» revient sur la découverte de la porcelaine et sur les tentatives des occidentaux d’apprivoiser ce matériau mis au point par les chinois sous la dynastie des Han de l’est (entre -206 et 220 ap. J-C). Au XVIIIe siècle les artistes français, parvenus à maîtriser le matériau, arrêtent de tenter d’imiter les céramiques chinoises pour créer des formes plus adaptées aux codes esthétiques occidentaux. Cette seconde étape de l’histoire de la porcelaine en France constitue un troisième thème de l’exposition: «Un miroir sur le monde».

«Table du pouvoir» présente les services de table de porcelaine de Sèvres, qui fut tour à tour Manufacture royale (1759), impériale (1804 et 1852) puis nationale (depuis 1871). Le public de l’exposition pourra ainsi découvrir une assiette issue du Service aux oiseaux, de Jean-Claude Duplessis, et une autre, réalisée par Etienne-Henry père Leguay, provenant du Service de Catherine II de Russie. La dernière salle du parcours, «Porcelaine cosmopolite», est consacrée à la scène contemporaine française et internationale. Avec les créations d’artistes comme Jean Arp ou Aurélie Nemours, ce dernier thème interroge la céramique d’aujourd’hui, qui tend de plus en plus à devenir sculpture plutôt qu’objet usuel.

commissaires de l’exposition: Sonia Banting et Stéphanie Brouillet, conservatrices à Sèvres – Cité de la céramique
scénographe: Hubert Le Gall

Informations
Exposition conçue par Sèvres – Cité de la Céramique pour Espace Musées et présentée à l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle
Lundi 2 mai-samedi 31 décembre 2016