DANSE | SPECTACLE

Professor

19 Sep - 20 Sep 2012
Vernissage le 19 Sep 2012

Professor prend le pari de traduire physiquement tout de ce que l’on entend de la partition de Fausto Romitelli Professor Bad Trip, inspiré des expériences hallucinatoires du poète et peintre Henri Michaux. La danse entre ici en dialogue avec les visions sonores générées par le texte.

Maud Le Pladec
Professor

Voir ce que l’on entend, entendre ce que l’on voit, de ce postulat Maud Le Pladec explore toutes les pistes possibles. Les trois interprètes de cette composition basculent dans l’œuvre entre torsions, ruptures et glissements répétitifs jusqu’au silence le plus opaque vers une expérience pour le moins hypnotique.
Le second opus de Maud Le Pladec autour de la musique de Romitelli, Poetry, sera présenté au printemps 2013 au Centre Pompidou.

— Conception et chorégraphie: Maud Le Pladec
— Musique Fausto Romitelli: Professor Bad Trip
— Interprété par Yoann Demichelis et Julien Gallée-Ferré, danseurs, et Tom Pauwels, musicien
— Création lumière: Sylvie Mélis
— Création costumes: Alexandra Bertaut
— Régie générale: Fabrice Le Fur
— Régie lumière: Nicolas Marc
— Régie son: Ève-Anne Joalland

Maud Le Pladec
Née en 1976, elle vit et travaille à Rennes.
Formée à la danse contemporaine en 1999, elle intègre la formation ex.e.r.ce à Montpellier et plus tard, à Vienne (Autriche), dans le cadre de Dance web. Après des interprétations auprès des chorégraphes Takiko Iwabuchi (Japon), Guillermo Bothello (Suisse), Patricia Kuypers (Belgique), Bojana Mladenovic et Dusan Muric (Serbie), elle crée sa première oeuvre chorégraphique en 2001. La même année, naîtra le collectif Leclubdes5 avec Mickael Phelippeau, Typhaine Heissat, Virginie Thomas et Maeva Cunci.
Maud Le Pladec co-signera, avec Mickael Phelippeau, Fidelinka et Fidelinkaextension en 2005 et poursuivra son parcours d’interprète auprès de Loïc Touzé, Emmanuelle Vo-Dinh, Mathieu Doze, Jennifer Lacey, Latifa Laâbissi, George Appaix, Herman Diephuis, Mathilde Monnier ou encore Boris Charmatz, qu’elle assiste sur le projet Roman Photo au Musée de la danse, et pour qui elle danse dans La Levée des Conflits (2010), ainsi que dans Enfant (2011) création présentée au Palais des Papes durant le Festival d’Avignon.
En 2010, Maud Le Pladec créé Professor, qui sera récompensé par le prix de la Révélation Chorégraphique décerné par le Syndicat de la Critique Française. Elle poursuit son travail de création autour de la musique de Fausto Romitelli avec Poetry, créé en 2011. En février 2012, elle est invitée par les Subsistances à Lyon à créer Dystopia et Ominous Funk sur l’œuvre musicale du compositeur David Lang. En mai 2012, Maud Le Pladec crée une version live de Professor, en collaboration avec l’Ensemble Ictus pour le festival «les Musiques» au Théâtre de la Criée à Marseille. Elle prépare actuellement une nouvelle création autour du collectif «Bang on a can all stars».

critique

Professor