ART | EXPO

Prix Marcel Duchamp

08 Déc - 07 Fév 2005
Vernissage le 08 Déc 2004

Après Thomas Hirshhorn, Dominique Gonzalez-Foerster et Mathieu Mercier, lauréats des trois premières éditions, Carole Benzaken est invitée à créer une œuvre originale, dans l’espace 315. Un projet mêlant projections, vidéos, peinture, et dessins installés dans un parcours. Une évocation des villes et des paysages, accompagnée du mouvement de l’activité humaine.

Carole Benzaken
Prix Marcel Duchamp

Le Centre Pompidou, Musée national d’art moderne, présente, la quatrième édition du prix Marcel Duchamp dont la lauréate, cette année, est Carole Benzaken.
Composé d’un jury international qui comprend un ensemble de personnalités du monde de l’art, collectionneurs, conservateurs et acteurs de l’art français et étranger, le prix Marcel Duchamp se veut à l’écoute de la jeune scène artistique française.

Pour Carole Benzaken, la peinture est une activité par excellence, avec notamment des échelles variées et des couleurs flamboyantes qui contribuent à une occupation maximale de l’espace.

La présence de deux grandes projections et d’une trentaine de petits écrans vidéo intercalés entre les peintures, donne à ce projet sa véritable dimension.
Des dessins sur calque présentés dans des boîtes lumineuses, dans une sorte de labyrinthe, contribuent à créer une rupture de rythme dans le parcours de l’exposition ; de même des petites peintures d’aspect intimiste se confrontent à la monumentalité de l’espace.

Pour favoriser la circulation des thèmes, l’artiste réalise , en même temps, une superposition des images existantes et qui lui sont personnelles.
Son champ visuel est ouvert, sans hiérarchie, mêlant le regard furtif, l’impression fugitive à une libre observation de la réalité.
Aussi, l’évocation des villes et paysages, s’accompagne-t-elle du mouvement de l’activité humaine.

Carole Benzaken, à l’image des artistes d’aujourd’hui, sait ressentir le climat de l’époque et retransmettre la culture du présent. Ses représentations, pleines de force, apparaissent ainsi dans divers médiums, et cette mixité favorise l’exploration visuelle. Sa perception des sujets les plus divers, comme ceux de la publicité ou des loisirs, offre une lecture originale de la réalité sociale.

À une période où les artistes réalisateurs de films et de vidéos côtoient la réalité, le système pictural de Carole Benzaken ne fait rien d’autre que se confronter aux images du monde.

Carole Benzaken
Carole Benzaken, née en 1964 à Grenoble, a travaillé et vécu pendant sept ans à Los Angeles, dans le quartier où ont commencé les émeutes ethniques de 1993.
Elle vit désormais en France, se partageant entre la ville et la campagne, ce qu’elle considère comme une nouvelle expérience visuelle.
En 2002, au Centre Pompidou, elle a construit dans l’exposition «Cher peintre» un sol en céramique inscrit dans un espace spécifique, affirmant à la fois son engagement dans la peinture et dans les autres supports de l’art contemporain.

Commissaire
Jean-Pierre Bordaz

Publication
Catalogues d’exposition :
Cher Peintre… Lieber Maler… Dear Painter… Peintures figuratives depuis l’ultime Picabia, Centre Pompidou, Kunsthalle Wien, Schirn Kunsthalle Frankfurt, 2002
Primitive Passion, Palais des Papes, Avignon, 1999
— CAPC-Musée d’art contemporain, Bordeaux, 1999
Peindre la Peinture, Hanlim Art Museum, Séoul, Corée, 1999
L’Oeil et l’Esprit, commissaire Alfred Pacquement, exposition itinérante, Japon, 1998
Prix Whanki Exhibition, 1996
— Ann Hindry , Villa Arson, 1995
Fondation Cartier, a Collection, The National Museum of Contemporary Art, Séoul

Ouvrages :
Vitamin P, New perspectives in Painting, édition Phaidon, 2002
Architecture de lumière, vitraux d’artistes, 1975-2000, sous la direction d’Anne-Marie Charbonneaux et de Norbert Hilaire, (ouvrage collectif), éditions Marval, 2000
— Yves Michaud et Catherine Panchout , Ateliers au féminin, éditions Au même titre, 1999
— Jacqueline Lichtenstein, la Fleur Dénaturée, Grégoire Gardette édition , 1995

critique

Search for the New Land