ART | EXPO COLLECTIVE

Portrait de l’artiste en jeune homme. Nouvel accrochage des collections

15 Mar - 13 Sep 2015
Vernissage le 14 Mar 2015

Pour réaliser le nouvel accrochage de ses collections, le Musée régional d'art contemporain Languedoc-Roussillon s'est inspiré très librement du roman de jeunesse «Portrait de l'artiste en jeune homme» de l’auteur irlandais James Joyce. L’exposition propose un aller-retour permanent entre le réel et l'imaginaire, entre le monde et sa réinvention poétique, entre la figure de l'artiste et les alter ego qu'il se crée.

Per Barclay, Fabrice Hyber, Oliver Mosset, Bruno Peinado, Francisco Tropa, John Wood & Paul Harrison…
Portrait de l’artiste en jeune homme. Nouvel accrochage des collections

Portrait de l’artiste en jeune homme est le titre d’un livre de 1916 écrit par le romancier et poète irlandais James Joyce, considéré comme l’un des écrivains les plus influents du XXe siècle, auteur notamment de Ulysse en 1922. Dans ce livre, James Joyce crée un double de lui-même, Stephen Dedalus, et par le biais de cet alter ego fictif, Joyce nous raconte son enfance et sa jeunesse à Dublin, son éducation chez les jésuites, ses révoltes contre ce monde clos et liberticide et surtout, sa libération par la vocation artistique. Le choix du nom Dedalus pour symboliser son alter ego n’est pas innocent de la part de l’auteur: dans la mythologie grecque, Dédale est l’architecte qui avait construite le Labyrinthe de Crète et qui était parvenue à s’en échapper en s’envolant après s’être fabriqué des ailes avec des plumes et de la cire, véritable métaphore de l’artiste pour Joyce.

L’exposition «Portrait de l’artiste en jeune homme» s’inspire très librement de ce roman de jeunesse pour son nouvel accrochage de saison qui conjugue nouvelles acquisitions et pièces plus anciennes de la collection. Et comme une collection s’incarne tout à la fois dans son fonds existant mais également dans un devenir, l’exposition présentera également une œuvre de Bruno Peinado, l’autre de Francisco Tropa, que le public pourra découvrir dans les expositions temporaires du musée pendant l’année 2015.

Qu’il s’agisse des vidéos-saynètes pleines d’humour et de poésie de John Wood et Paul Harrison, des POF (Prototype d’objets en Fonctionnement) de Fabrice Hyber, objets déconcertants conçus pour générer de nouveaux comportements, ou encore de la photo de Per Barclay qui allie la beauté à la violence, la sérénité à l’anxiété, l’exposition proposera un aller-retour permanent entre le réel et l’imaginaire, entre le monde et sa réinvention poétique, entre la figure de l’artiste et les alter ego qu’il se crée, entre un monde parcouru et un monde rêvé.

«Portrait de l’artiste en jeune homme»… Ou comment parcourir le monde pour mieux parfois s’en évader, et qui sait, nous faire toucher le soleil…

Commissariat
Sandra Patron

Vernissage
Samedi 14 mars 2015 à 18h30