ART | EXPO

Poco loco

18 Oct - 29 Nov 2008
Vernissage le 18 Oct 2008

Les oeuvres de Guillaume Pilet mêlent les genres, les supports et les techniques, et nécessitent des moyens simples. Dans une même exposition, se côtoient une théière et un vase, un tableau abstrait et un mur de briques, un singe en noix de coco fondu en bronze et des collages végétaux.

Guillaume Pilet
Poco loco

Guillaume Pilet présente sa première exposition en galerie. Celle-ci fait suite à sa présentation au Centre suisse en mars 2008, lors de l’exposition de Valentin Carron, répondant à l’invitation de Nicolas Trembley.

Le travail de ce jeune artiste suisse, diplômé de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (Ecal), a immédiatement été remarqué car, si son positionnement se situe dans la lignée de ses aînées, les moyens mis en oeuvres sont d’une extrême simplicité et mêlent en permanence les genres, les supports, les techniques.

Que viennent faire ne théière et un vase, un tableau abstrait et un mural qui est un mur de briques, un singe en noix de coco fondu en bronze, des collages végétaux qui se combinent comme des taches de Rorschach, dans une même exposition ?

Ces mélanges, ce trouble généré, est une clé pour pénétrer dans l’univers de l’artiste, dans sa rigueur conceptuelle que masque, mais alimente, un humour ironique.

Les références contenues dans cette oeuvre sont d’une richesse qu’un regard trop léger ne saurait soupçonner.

Mais l’apparente légèreté des oeuvres rend celles-ci terriblement désirables, comme si leur incongruité recelait un mystère à découvrir.

Ces oeuvres signent le plaisir jubilatoire de l’artiste.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Laura Houeix sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Poco Loco