DESIGN | CRITIQUE

Philippe Million

PLaura Houeix
@16 Jan 2009

Entre meubles design et œuvres d’art dépouillées, les commodes et consoles de Philippe Million jouent sur l’ambiguïté des objets, entre fonctionnalité et esthétisme.

Du mobilier, rudimentaire, couleur bleu, kaki ou blanc, des pièces d’une apparente simplicité. Il aurait été facile de passer devant ces meubles sans même les remarquer…

C’est dans son ensemble, puis dans les détails, que le travail de détournement de Philippe Million s’opère, juste une poignée placée à l’envers, juste un miroir dans lequel on ne peut pas voir son visage. Avec humour l’artiste joue sur les frontières de la fonctionnalité des objets et de leur rapport à l’espace.

Ainsi chaque pièce de l’exposition se répond et trouve sa place au sein de la galerie. Sorties de leur utilité quotidienne, entre deux eaux, ces meubles en mélaminé blanc oscillent entre œuvres d’art et meubles design.

Philippe Million se plaît à changer les échelles, détourner les détails. Les tablettes, étagères, et patères présentées ici interrogent le statut des objets et leur usage. Les équerres ne sont plus fonctionnelles et ne soutiennent plus l’étagère mais forment un graphisme singulier. L’équerre n’est plus là que pour ce qu’elle représente : l’accrochage, mais elle n’assure pas sa fonction.

Dans d’autres pièces Philippe Million pousse avec dérision le détournement jusqu’à contraindre l’usage pratique du meuble. Les poignées inversées d’un meuble de rangement contraint l’usager à une contorsion peu pratique. Des rangements peu accommodants dont on imagine difficilement leur place dans un quotidien où la fonctionnalité et le pratico-pratique règnent.

Pourtant, au premier abord, avec leur aspect sommaire et condensé, difficile d’imaginer que ces meubles aient pu avoir leur part de fantaisie. Une manière subtile de donner à ces pièces un autre statut que ce que leur forme suggère et d’interroger la place des œuvres d’art.

Phlippe Million
Etagère 2 équerres, 2008. Contreplaqué verni et peint, équerres
— Rangement bas, 2008. Mélaminé blanc 2 portes poignées alu brossé
Console, 2008. Tube acier peint avec miroir et tablettes.
— Patère 1 crochet, 2008. Acier thermolaqué et miroir. 25 x 20 x 15 cm
Étagère 9 équerres, 2008. Contreplaqué verni et équerres. 140 x 42 x 20 cm
Boîte, 2008. Contreplaqué verni et peint, équerres (niche vert). 140 x 36 x 22 cm
— Patère 5 crochets, 2008. Acier thermolaqué et miroir. 110 x 20 x 15 cm
— Etagère, 2008. Contreplaqué verni et peint, miroir, équerres (niche rouge). 70 x 150 x 15 cm