ART | EXPO

Nedko Solakov et Matthew Antezzo

04 Nov - 23 Déc 2005
Vernissage le 03 Nov 2005

Le premier réalise douze toiles en quelques jours dans l’espace de la galerie pour ensuite les exposer. Le second reproduit en peinture des clichées de célébrités du monde de l’art des années 1970.

Nedko Solakov et Matthew Antezzo
Nedko Solakov et Matthew Antezzo

«Twelve Semipaintings Done in a Very Fast Way» de Nedko Solakov

L’artiste a réalisé douze oeuvres dans la galerie entre le 22 octobre et le 2 novembre. Le titre de l’exposition «Twelve Semipaintings Done in a Very Fast Way» indique avec humour la nature de sa performance. Nedko Solakov n’a pas non plus souhaité choisir lui-même ni le nombre ni le format de ses toiles : Il n’a émis qu’une seule condition : que les formats quels qu’ils soient correspondent aux formats académiques.

L’ironie, le renversement des rôles, le changement des perspectives constituent les structures du travail de Nedko Solakov. L’artiste crée ses propres mondes qu’il laisse intentionnellement se modifier afin de démonter certaines pensées traditionnelles et systèmes de représentation.

Nedko Solakov (né en 1957 à Cherven Briag, Bulgarie) a participé à de nombreuses expositions internationales, parmi elles les biennales d’Istanbul (1992, 1995, 2005), Venise (1993, 1995, 1999, 2001, 2003), São Paulo (1994), Gwanju (1997,2002) et Manifesta 1 à Rotterdam (1996). Récemment, ses expositions personnelles comprennent les Museu do Chiado à Lisbonne, Stichting De Appel à Amsterdam, CCA Kitakyushu au Japon, Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia à Madrid, The Israel Museum à Jerusalem, Centre d’Art Santa Monica à Barcelone et le Kunsthaus Zürich. En 2003-2005 une grande exposition rétrospective « A 12 1/3 (and even more) Year Survey » a été présentée au Casino de Luxembourg, Rooseum Malmö et O.K Centrum Linz

«Ex Post Facto» de Matthew Antezzo
Project Room

Le travail de Matthew Antezzo, artiste américain né dans le Connecticut en 1962, consiste à reproduire sur de grandes toiles des photographies extraites de magazines d’art contemporain des années 70, des images de films célèbres ou plus récemment des images glanées sur L’Internet. L’image sélectionnée sera reproduite méthodiquement, en noir et blanc accompagnée de sa légende originale. Le medium de la peinture devient garant non seulement d’une certaine authenticité, mais surtout d’unicité.

Ces clichés de célébrités du monde de l’art conceptuel ou de la performance, mais aussi ces inventeurs auteurs d’innovations techniques reproduits sur la toile de l’artiste, font à la fois référence à sa mémoire culturelle personnelle, et plus largement à notre inconscient collectif relatif au pouvoir de suggestion d’images mondialement diffusée par les médias.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Marguerite Pilven sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Twelve Semipaintings Done in a Very Fast Way