ART | EXPO

Maurizio Cattelan, Not Afraid of Love

22 Oct - 08 Jan 2017
Vernissage le 22 Oct 2016

L’exposition « Not Afraid of Love » de Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris succède à la rétrospective de son œuvre organisée il y a cinq ans à New York. Pour cette plus grande exposition jamais réalisée en Europe du célèbre artiste italien, ses installations et sculptures emblématiques sont présentées dans un parcours narratif.

L’exposition « Maurizio Cattelan, Not Afraid of Love » présentée à la Monnaie de Paris constitue la plus grande exposition jamais réalisée en Europe des œuvres de Maurizio Cattelan. Des installations et sculptures emblématiques de la carrière du célèbre artiste italien.

Une rétrospective en forme de narration

L’exposition entend aller plus loin encore que la grande rétrospective « All » organisée il y a cinq ans au musée Guggenheim de New York. Elle est ainsi conçue par l’artiste comme une exposition post-requiem et adopte un angle à la fois complètement opposé et complémentaire de la rétrospective « All ». L’enjeu n’est pas ici l’exhaustivité mais la recherche d’un fil conducteur, d’un développement qui s’apparente à une narration dans l’œuvre de Maurizio Cattelan.

L’exposition rassemble des pièces considérées par l’artiste lui-même comme les plus importantes et représentatives de son œuvre suivant un parcours unique dans sa carrière. Celui-ci vise à façonner du nouveau à partir de créations anciennes pour démontrer leur potentiel toujours vif d’étonnement, d’intérêt et d’interprétations diverses selon les spectateurs.

Des œuvres révélatrices de leur époque

Les deux premières œuvres qui nous accueillent dès l’escalier d’honneur de la Monnaie de Paris, plongent dans le vif du questionnement suscité par les œuvres de Maurizio Cattelan : leur verticalité est-elle celle de l’ascension ou de la chute, expriment-elles la douleur ou l’extase ? La sculpture La Donna Crocefissa expose une femme maintenue de dos sur une toile blanche, dans la position de la crucifiction. Dans celle intitulée Novecento, cheval empaillé pend du plafond, ses jambes étirées semblent attirées vers le sol par la force de gravité. La violence du monde et l’insouciance avec laquelle nous la supportons parfois s’expriment de concert.

Pus loin se découvre une œuvre emblématique de Maurizio Cattelan. Cette sculpture grandeur nature intitulée La Nona Ora est composée d’une statue en cire du pape Jean-Paul II portant la croix et frappé par un météorite, comme par le poids du monde et sa force de destruction aveugle.

Ainsi se succèdent des œuvres qui illustrent la nature profondément moderne du travail de Maurizio Cattelan. Révélatrices de leur époque, elles ont toujours un lien direct avec la vie. Elles ne sont cependant pas figées dans leur contexte historique mais tendent au contraire toujours à le dépasser pour s’ouvrir à de nouvelles lectures.