DANSE | EVENEMENT

UtoPistes au Manège

11 Mai - 11 Mai 2019

Acrobate, directeur de compagnie et de festival... Mathurin Bolze a plus d'une corde à son arc. Ce qui lui permet de proposer une soirée cirque actuel sous le signe de la liberté. Le programme "UtoPistes au Manège" réserve ainsi trois spectacles et un dialogue, pour goûter pleinement la saveur de l'art.

Circassien, Mathurin Bolze (Cie Mpta – les Mains, les pieds et la tête aussi) endosse tous les rôles. De la direction artistique à la mise en scène, en passant par l’interprétation. Directeur de compagnie, il est également artiste associé au Manège de Reims et initiateur du festival de cirque actuel UtoPistes. Et jonglant habilement avec ces activités, il propose l’après-midi-soirée « UtoPistes au Manège ». Au menu : quatre temps forts (trois pièces et un dialogue), pour s’écarquiller les pupilles comme les neurones. Mathurin Bolze présentera ainsi son solo La Marche (2015). Une déambulation sur place, pour mieux libérer les arômes de cet acte simple et précieux. Et ce, au son des Gnossiennes d’Erik Satie, en compagnie des mots de Frédéric Gros — auteur d’Introduction à la petite bibliothèque du marcheur. Invités par Mathurin Bolze, les deux circassiens Karim Messaoudi et Juan Ignacio Tula présenteront également chacun une de leurs créations.

« UtoPistes au Manège » : une soirée cirque proposée par Mathurin Bolze

Artiste argentin, Juan Ignacio Tula dévoilera son solo Instante (2018). Entre danse et cirque, Instante livre un tourbillon, une exploration du sens giratoire comme motif essentiel de la danse. Et jusqu’aux limites de l’épuisement, Juan Ignacio Tula libèrera la fascinante énergie du corps tournoyant sur lui-même. Tandis que le chorégraphe et acrobate Karim Messaoudi (Cie Kurz Davor) présentera Acte I – Redevenir un homme (2018). Une pièce pour cinq interprètes, autour de la déprise et du réapprentissage. Un spectacle s’élaborant à partir d’un homme, qui se réveille sans tout à fait savoir ni où il est, ni qui il est. Est-il mort, amnésique, endormi ? Une traversée initiatique, où la redécouverte du monde se fera par l’expérience. Et avec ces trois pièces, « UtoPistes au Manège » proposera ainsi une exploration des choses les plus simples, les plus basiques, du moins en apparence.

La marche, le cercle, la liberté… Reprendre du souffle par l’art et le cirque

La marche, le cercle, la découverte du monde… Autant de fondamentaux ici remis en jeu à travers le cirque et la danse. Dernière partie du programme « UtoPistes au Manège », la discussion « Prison Insider – Vers la liberté » réunira Hortense Archambault et Véronique Blanchard. Hortense Archambault est la directrice de la MC93 – la Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, à Bobigny. Tandis que Véronique Blanchard dirige le Centre d’exposition « Enfants en justice », à Savigny-sur-Orge. Maison de correction de 1945 à 1972, la Ferme de Champagne de Savigny a notamment « accueilli » le réalisateur Tony Gatlif et inspiré le réalisateur François Truffaut. Lui-même placé en maison de correction à Villejuif, François Truffaut a reproduit la Ferme de Champagne pour son film Les Quatre Cents Coups. La liberté, l’enfermement, l’art comme souffle pour apprendre, ou réapprendre, à vivre… Avec « UtoPistes au Manège », la soirée sera dense.