ART | EXPO

Lothar Hempel

24 Avr - 29 Mai 2004

Images trouvées de baraques abandonnées, de vague feuillage, de grands personnages. Titres mystérieux. Objets composites mixant différents médiums. Installation haute en couleur aux formes variées.

Lothar Hempel

Images trouvées de baraques abandonnées, du vague feuillage, de grands personnages en contreplaqué ainsi que les plus mystérieux des titres, prennent place dans les expos de Lothar Hempel comme les surcroîts muets et rêveurs d’un soulèvement qui se refuse de livrer son emploi du temps. Ces dispositifs sont comme des dessins compliqués qui, parsemés d’ampoules électriques et percés aux endroits les plus inattendus, font allusion à la notion d’impermanence – ombres, sourires, chansons. On peut les voir sous tous les angles, on peut les franchir du regard et physiquement, on peut en observer l’avant comme l’arrière. Comme des décors, ils entrecoupent l’espace en une série d’images obliques et interagissantes – mouvement, jeunesse, histoires, fuite – le tout activé par les couleurs changeantes du dispositif des simples pans de plexi rose ou jaune qui pendent du plafond comme des fenêtres internes. Le monde à l’extérieur de la galerie se fait implicite, et ces grands visages regardent au delà de vous avec un tel absorbement qu’il peut vous arriver de vous retourner; que pourraient-ils voir que vous ne voyez pas?
Épinglées à l’arrière de ces structures, des photos trouvées de gens que vous n’avez jamais rencontrés, réitèrent la question: Qui regarde qui, et pourquoi ?