Musée d’art contemporain de Lyon

macLYON - Cité Internationale

ADRESSE

81 Quai Charles de Gaulle 69006 Lyon-6E-ArrondissementFrance

TELEPHONE

Tel. : 33 4 72 69 17 17Fax. : 33 4 72 69 17 00

SITE INTERNET

http://www.mac-lyon.com/

HORAIRES

mercredi
11:00 - - 18:00
jeudi
11:00 - - 18:00
vendredi
11:00 - - 18:00
samedi
11:00 - - 18:00
dimanche
11:00 - - 18:00

Initié en 1984, c’est en 1995 que le Musée d’art contemporain de Lyon (macLYON) s’installe dans un bâtiment spécialement conçu pour lui (architecte : Renzo Piano), à proximité du parc de la Tête d’Or. Avec près de 3000 m2 d’espace d’exposition, le macLYON a été conçu comme un lieu de circulations et de modulabilité. Le volume interne est entièrement modifiable à l’envi. C’est-à-dire capable de s’adapter aux impératifs liés aux œuvres d’art contemporain exposées, ainsi qu’aux parcours d’expositions proposés par les différents commissaires et curateurs. De fait, le Musée d’art contemporain de Lyon est exclusivement consacré aux expositions temporaires. Le macLYON organise ainsi, in situ, entre cinq et dix expositions (personnelles ou collectives) par an, ce qui inclut d’accueillir une partie des nombreux festivals lyonnais.

Le Musée d’art contemporain de Lyon (macLYON) : vidéo, installation, photo, peinture, dispositif sonore… Fluxus, Arte Povera, Land Art…

Si le Musée d’art contemporain de Lyon n’organise que des expositions temporaires, il n’en dispose pas moins d’une collection. D’abord nichée au sein du Musée des beaux-arts de Lyon (Section Art Contemporain), la collection s’étoffe rapidement. En 1987, la collection s’élève à près de deux-cents œuvres. En 1988 la Section prend le nom de Musée d’art contemporain. Et commence à délocaliser ses expositions (« La Couleur seule, l’expérience du monochrome » se dissémine en six lieux). L’acquisition d’un lieu dédié, en 1995, n’aboutit pas pour autant à la production d’une exposition permanente. Même si, en 2013, la collection comptait près de mille-trois-cents œuvres. Erró, Filliou, Brecht, Maciunas, Fluxus, Abramović, Nam Jun Paik, Acconci, Nauman, Dennis Oppenheim, Duchamp, Morellet, Kaprow, Weiner, Trouvé, Spoerri, Attia, Beuys, Kosuth, LeWitt, Ben… Cette collection d’art contemporain international ne peut céder la priorité qu’à un événement d’une envergure exceptionnelle : la Biennale de Lyon.

Expositions temporaires et festivals (Biennale de Lyon, Musiques en Scène, Biennale de la Danse, Nuits Sonores…), conférences et concerts

Tous les deux ans la Biennale de Lyon, à l’instar d’une Documenta française, investit la ville. Intrinsèquement liée au macLYON, la Biennale de Lyon compte parmi ses éditions les plus remarquées : « L’amour de l’art » (1991), « L’autre » (1997) d’Harald Szeeman, « Partage d’exotismes » (2000) de Jean-Hubert Martin, « C’est arrivé demain » (2003) par le Consortium… Et parmi les commissaires invités : Nicolas Bourriaud et Jérôme Sans, Hans Ulrich Obrist, Hou Hanru, Victoria Noorthoorn… Autrement dit, la possibilité de développer des parcours curatoriaux spécifiques fait partie des impératifs du macLYON. Les Nuits Sonores s’y installent aussi parfois (2011), où la Biennale de la Danse (Trisha Brown, en 2010). Les expositions monographiques permettent de découvrir des œuvres majeures. Yoko Ono (2016), Buckminster Fuller (2012), Hanna Halprin (2006, avec Musiques en Scène)… Le macLYON propose également des conférences de théorie artistique et des concerts de musique contemporaine.