Frac Poitou-Charentes

Fonds régional d'art contemporain Poitou-Charentes (région Nouvelle-Aquitaine)

ADRESSE

63 Boulevard Besson Bey 16000 AngoulêmeFrance

TELEPHONE

Tel. : 33 5 45 92 87 01

HORAIRES

mardi
- - 14:0018:00
mercredi
- - 14:0018:00
jeudi
- - 14:0018:00
vendredi
- - 14:0018:00
samedi
- - 14:0018:00

Fondé en 1983, Le Frac Poitou-Charentes a d’abord occupé l’Hôtel Saint-Simon, dans le centre d’Angoulême, avant de se redéployer sur deux sites, en 1985. Un site dédié à la conservation du fonds (à Linazay), où sont également, depuis 2009, proposés ponctuellement expositions et workshops. Et le site d’exposition principal, dans le centre ville d’Angoulême, qui depuis 2008 rassemble expositions, centre de documentation et administration. Comme tous les Fonds régionaux d’art contemporain, le Frac Poitou-Charentes a pour mission de constituer une collection d’art contemporain pour le compte de la région, tout en veillant à son rayonnement. Cette diffusion passe par le prêt d’œuvres et l’organisation d’expositions, hors les murs comme in situ. Le tout s’agrémentant d’activités de médiation, visant à faciliter la rencontre entre les publics et la création la plus contemporaine.

Le Frac Poitou-Charentes : expositions thématiques (photo, dessin, peinture, objets…) et vidéos d’artistes (The Player)

En 2016, la collection du Frac Poitou s’élevait à près de huit-cents œuvres de quatre-cents artistes différents. Photo, dessin, peinture et sculpture formaient l’essentiel des media représentés dans le fonds. Avec des valeurs sures de l’art français et international (Duchamp, Hains, Peinado, McCarthy, Lévêque, Rondinone, Hybert, Veilhan…), la collection du Frac Poitou-Charentes synthétise plusieurs décennies de création contemporaine. In situ, Le frac d’Angoulême organise essentiellement des expositions collectives et thématiques. Mettant ainsi en dialogue des œuvres d’artistes contemporains, émergents ou confirmés, autour de problématiques actuelles. Avec son espace dédié à l’image en mouvement, The Player, le Frac Poitou-Charentes veille à encourager l’accès aux films et vidéos d’artistes. Soit une impulsion rejaillissant sur les acquisitions de la décennie écoulée.

Art et globalisation, circulations planétaires et enjeux culturels mondiaux : des critiques d’art engagés au sein du comité d’acquisition

Le Frac Poitou-Charentes dispose également d’un large Centre de documentation. Avec cette bibliothèque, il offre à la consultation ses propres publications (catalogues d’expositions, livres d’artistes, modules thématiques…). Mais aussi une grande diversité de ressources spécialisées (revues d’art, essais, monographies…). Sur ses deux sites (Angoulême et Linazay), le Frac organise rencontres avec des artistes, conférences, ou encore rendez-vous… Ainsi que tout un panel d’activités en direction des scolaires et jeunes publics. Et cette volonté pédagogique n’entrave en rien l’élan prospectif. Le Frac Poitou-Charentes accorde ainsi un soin particulier à la composition de son Comité technique d’acquisition. En 2016 y œuvraient, par exemple, Julie Crenn (critique et curatrice indépendante), Frank Lamy (critique et curateur au MAC VAL) et Stephen Wright (théoricien de l’art). Avec son acquisition récente d’œuvres de Sylvie Blocher, Athi Patra Ruga, Natacha Lesueur, Soufiane Ababri, et Kapwani Kiwanga, le Frac Poitou-Charentes affirme une approche résolument contemporaine de la création.