ART | EXPO

Attraction

25 Oct - 17 Jan 2010
Vernissage le 25 Oct 2009

Attraction questionne des esthétiques du divertissement, de l’artifice, ainsi que la résistance de cet «autre côté du miroir», celui d'Alice au Pays des Merveilles, qui menace de nous laisser du côté d’une réalité en morceaux.

Paul McCarthy, Ernest T., Urs Lüthi, Pierre Malphettes, David Renaud, Ugo Rondinone
Attraction

L’exposition s’inscrit dans le cadre de Collections D’automne proposant, de septembre à décembre 2009, un vaste panorama des activités des Fonds régionaux d’art contemporain membres de l’association Platform.

Sur la N10 entre Angoulême et Poitiers, dans une architecture reconfigurée, un ensemble d’œuvres des collections des frac évoque, avec la Colonial Tea Cup de Paul McCarthy, le monde ambigu des attractions et divertissements forains. Un vaste espace en pleine campagne, une localisation que l’on peut qualifier de stratégique au bord des quatre voies d’une route nationale, une vocation d’accueil du public autour d’un thème avant réaffectation : le site maintenant dévolu au FRAC Poitou-Charentes pour ses réserves et des espaces d’exposition a bien des chromosomes communs avec tout «parc d’attraction».

Oisifs, curieux, menteurs, vains, ennuyés, forcés et contraints, innocents et malheureux, selon la typologie établie par Laurence Sterne, sont parmi les visiteurs bien peu sentimentaux de ces «wonderlands» qui prétendent, à grand renfort d’effets, offrir tant de voyages immobiles et de visions orientées du monde.

Avec la monumentale Colonial Tea Cup de Paul McCarthy évoquant Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll au travers du filtre de Disney World, les œuvres de Ernest T., Urs Lüthi, Pierre Malphettes, David Renaud, Ugo Rondinone, issues de la collection, ainsi que d’autres, Attraction questionne des esthétiques du divertissement, de l’artifice, ainsi que la résistance de cet «autre côté du miroir» qui menace de nous laisser du côté d’une réalité en morceaux.