ART | EVENEMENT

Les Week-ends à la Cité 2 et 3

27 Juin - 05 Juil 2009

Les artistes invités sortiront des salles de théâtre pour prendre possession des couloirs, des allées de la Cité, pour se mêler au surgissement incessant de la ville. Ils emmèneront les spectateurs dans des zones d’expériences inédites pour leur permettre d’appréhender un territoire à travers des perceptions décalées…

Camille Boitel, Silvia Costa et Lorenzo Tomio, Yan Duyvendak, De Kift, Alix Barbey, François Skyvington, Jean Fernandez,  Éric Joris, Kouyaté-Neerman, Lefevre Jean Claude, Alain Michard, Mathias Poisson, Rotozaza, Annabel Vergne, Glassbox…
Les Week-ends à la Cité 2 et 3

Premier week-end : 27 et 28 juin
Second week-end
: 4 et 5 juillet

Presque aussitôt qu’ils ont conquis les scènes de théâtre, prenant l’ascendant sur les acteurs et sur les textes, les metteurs en scène ont souvent manifesté un certain désir d’en sortir, d’étendre encore leur territoire. Mêler l’art à la vie, faire de l’art non pas dans des enclos mais dans la vie même, est un mouvement plus ou moins concomitant de la démocratisation des sociétés ou du souci de faire circuler l’art au cœur de toutes les couches sociales.

C’est dans cette tradition que s’inscrivent, à leur mesure, les « Week-ends à la Cité. » Il s’agit de sortir des lieux que l’institution réserve à l’art, et de laisser celui-ci s’étendre sur tout l’espace d’un territoire, en l’occurrence le parc et les pavillons de la Cité universitaire. Comme l’écrit le collectif de plasticiens Glassbox, en résidence à la Cité : il s’agit d’offrir à un artiste invité la possibilité de « graviter, s’infiltrer et produire une œuvre qui joue sur une réappropriation des lieux. (…) Le cadre, l’activité humaine, les organisations regroupées sur le parc, sont des indices au travers desquels une démarche peut s’envisager. »

Glassbox proposera pour ces week-ends une exposition intitulée « Le Complexe de Rittberger, » autour de la fondation Avicenne, actuellement fermée pour rénovation, qui a donc temporairement perdu sa fonctionnalité, et à laquelle les artistes seront libres de donner un nouveau sens social.

Programme
— Camille Boitel : 27 et 28 juin à 16h45 / 4 et 5 juillet à 17h30
— Silvia Costa et Lorenzo Tomio : 27 et 28 juin à 16h45, 17h25, 18h, 18h30, 19h00, 19h30 / 4 et 5 juillet à 17h30, 18h, 18h30, 19h, 19h30
— De Kift en concert : 27 juin à 21h
— Yan Duyvendak : 27 et 28 juin, My name is Neo à 16h et Side Effects à 18h30
— Alix Barbey, François Skyvington : 4 et 5 juillet, projection à 16h30, 17h30, 18h30
— Jean Fernandez : performance en continu le 5 juillet de 15h à 19h
— Éric Joris : 4 et 5 juillet, O_rex à 16h et W (Double U) toutes les 30 min de 15h à 20h30
— Kouyaté-Neerman en concert : 4 juillet à 21h
— Lefevre Jean Claude : performance en continu le 28 juin de 16h30 à 19h
— Alain Michard et Mathias Poisson : 27 et 28 juin à 16h45 et 18h30
— Rotozaza : 27 et 28 juin / 4 et 5 juillet, toutes les 30 min de 15h à 20h30
— Annabel Vergne : 4 et 5 juillet à 17h30, 18h40, 19h30
— Le Complexe de Rittberger (Glassbox) : exposition collective , du 27 juin au 19 juillet à la Fondation Avicenne, accès libre de 15h à 20h
— Quelques architectures remarquables de la Cité internationale : découverte de Fondation Suisse (Le Corbusier), Fondation Avicenne (Claude Parent), Collège Néerlandais (Marinus Dudok)…