DANSE | FESTIVAL

Les Antipodes

02 Mar - 15 Mar 2008

Danse, théâtre, arts plastiques, marionnettes...Le festival Antipodes affirme, cette année encore, son esprit transdisciplinaire autour de la question du corps social et de la pornographie. En prime, une incursion dans le monde fantaisiste et aérien du cabaret Découflé.

Herwann Asseh, Jaap Blonk, Alain Buffard, Pierre Coulibeuf, Jonathan Capdevielle, François Chaignaud et Cecilia Bengolea, Anne-James Chaton, Philippe Decouflé, Raphaëlle Delaunay, Ex Nihilo,  Israel Galván, Bruno Geslin, Benoît Lachambre, Bernardo Montet, Erna Omarsdóttir, Robyn Orlin, Laurent Pichaud, Lê Quan Ninh / Michel Doneda Michel Schweizer, Su-Feh Lee, Gisèle Vienne, Yalda Younes…
Festival des Antipodes 2008

Il est devenu difficile aujourd’hui de nommer et de définir ces nouveaux territoires de l’art et d’assigner une identité à ces artistes qui ont pris la tangente hors des disciplines artistiques fondamentales, alors nous les avons nommés indisciplinaires. Un vocable commode pour échapper au sempiternel débat : est-ce de la danse ou pas ? afin de revendiquer l’indéfinition !

Ces questions ne sont pas formelles, si l’art change aujourd’hui, c’est parce que le réel a changé.
La plupart de ces artistes ont pour discipline première la danse, c’est bien le mouvement chorégraphique qui a été le moteur de ce mouvement artistique en assimilant les nouvelles orientations des arts plastiques contemporains et les révolutions musicales successives.
Ce n’est pas faire offense au théâtre, bien au contraire. Danse et théâtre se nourrissent l’un de l’autre parfois jusqu’à un vampirisme réjouissant ! C’est le cas avec la « marionnettiste » Gisèle Vienne ou le « metteur en scène » Bruno Geslin, tous deux plongeant dans la littérature américaine à travers deux romanciers vivants Dennis Cooper et James Graham Ballard, ou bien Michel Schweizer (est-il chorégraphe ou metteur en scène ?) introduisant des philosophes sur scène. Et de nombreux plasticiens nous ont rejoints : expositions, événements multiples, installations, projections…

Nous débattrons aussi à Antipodes de la pornographie, du corps et de la technique, de l’homme auto-construit, car le corps humain est devenu l’une des cibles premières de la consommation de masse.

Le Quartz associe des artistes – trois chorégraphes, deux à trois metteurs en scène, deux ensembles musicaux – sur des durées minimales de trois ans. Ces trois chorégraphes associés sont en création pour le festival : Benoît Lachambre, Gisèle Vienne, Herwann Asseh. L’École supérieure d’arts de Brest, le Centre national des arts de la rue Le Fourneau, le Centre d’art Passerelle, le Cabaret Vauban, le Musée des Beaux-Arts sont nos partenaires sur la Ville de Brest ainsi que le Théâtre de Morlaix, chacun avec des choix artistiques propres, décidés en commun.

Les Antipodes sont devenus aujourd’hui le point de ralliement des indisciplinaires européens, les responsables des festivals et les directeurs artistiques des pays européens (et aussi nord-américains) nous accompagnent.
Enfin Les Antipodes sont une fête où artistes et publics se mêlent toute la journée dans un espace de rencontre permanent… avec le cabaret de Decouflé et quelques autres cabarets nocturnes.

Réservations
T. 33 2 98 33 70 70

Lien
www.festivals.lequartz.com