ART | EXPO

L’attraction de l’espace

19 Sep - 03 Jan 2010
Vernissage le 18 Sep 2009

Cet automne, le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne Métropole propose une grande exposition collective sur la quasi-totalité de sa surface d’exposition avec pour thème : l’espace.

Eugène Atget, Basserode, Angela Bulloch, Jean-Louis Chanéac, Joan Fontcuberta, Hans Hartung, Paul Henry, Prosper Henry, Coop Himmelbau, Alain Jacquet, Nam June Paik, Yves Klein, Kasimir Malevitch, Robert Morris, Loewy, Nadar, Mélik Ohanian, Pierre Paulin, Puiseux, Bernard Rancillac, Robert Rauschenberg, Gérard Richter, Rutherford, Robert Smithson, Roger Tallon, Wolfgang Tillmans, Constantin Tsiolkovski, James Turell, Paul Van Hoeydonck, Jane Wilson, Louise Wilson 
L’attraction de l’espace – Au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau


L’attraction de l’espace – Au fond de l’inconnu pour trouver du nouveau
rassemble les oeuvres et travaux d’artistes, de scientifiques, d’écrivains, de musiciens autour du thème universel de l’espace.

A l’occasion de la célébration du 40e anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune et de l’organisation de l’Année mondiale de l’astronomie, cette exposition a pour ambition d’offrir au public un ensemble inédit de témoignages historiques, scientifiques et artistiques des multiples facettes de la grande aventure qu’est la conquête de l’espace depuis le XIXe siècle.

Tout au long du parcours de l’exposition, organisé selon des thématiques, se côtoient des documents et objets scientifiques et historiques (images, textes, dessins) ainsi que des oeuvres d’artistes, d’architectes et de designers.

Avec quatre décennies de recul, les images et films réalisés lors de la première marche lunaire fascinent encore et ont modifié le regard des hommes sur leur planète.

Par delà les émotions suscitées par les découvertes et favorisées par la diffusion des dessins, des photographies, des films, les avancées scientifiques ont eu des retentissements multiples sur le développement de la terre.

La quête des autres mondes, depuis des siècles, a permis aux humains de mieux appréhender leur territoire.
Les artistes ont parfois paru précéder les scientifiques, ils ont travaillé en connivence avec leurs découvertes ou adopté des méthodologies d’investigations similaires.

L’exposition mettra en valeur l’éternelle poursuite d’absolu, les tentatives incessantes afin d’exprimer l’inaccessible qui se manifeste dans les oeuvres de certains parmi les plus grands artistes des XXe et XXIe siècles.