DANSE | SPECTACLE

La Coupe Bruce

07 Mar - 07 Mar 2012

Joué par six acteurs qui s’affronteront sur des thèmes écrits par des personnalités du monde de l’art, de la politique ou du show business, ce match d’improvisation obéira au règlement officiel de la LNI sous contrôle d’un arbitre. Il sera notamment interdit de cabotiner, d’être confus, de décrocher ou de refuser un personnage...

Marlène Saldana, Jonathan Capedevielle
La Coupe Bruce

Les principales fautes sanctionnées par l’arbitre seront:
(Nom Geste de l’arbitre. Raison)
Cabotinage La main ouverte devant le nez. Un joueur cherche trop à se mettre en avant et à se faire remarquer sans amener quelque chose à l’improvisation.
Cliché La main tape le pied levé en arrière. Un joueur mentionne une marque ou utilise un cliché dans une improvisation.
Confusion Les mains en rotation. Un joueur ne respecte pas un espace ou un personnage déjà défini.
Décrochage Poing fermé tire de haut en bas. Un joueur perd son personnage et le montre.
Mauvaise conduite Poings tapent les hanches. Un joueur va volontairement à l’encontre de la cérémonie ou du concept du match d’improvisation.
Procédure illégale La main tape la manche de l’autre main, qui a les doigts qui pointent. Un joueur ne respecte pas une règle de la cérémonie.
Refus de personnage La main ouverte qui descend contre le visage. Un joueur change de personnage sans raison au cours d’une improvisation.
Rudesse excessive Le poing tape contre l’autre main qui est ouverte. Un joueur empêche fortement un autre joueur de réaliser son idée ou refuse franchement ses propositions.

Sur une idée de Jonathan Capdevielle et Marlène Saldana accompagnés de Robin Causse, Jonathan Drillet, Angèle Micaux, Jean-Phillipe Valour et Vincent Thomasset, sur des thèmes rédigés par des artistes, cinéastes et personnalités, ainsi que deux sketches écrits par Arnaud Demanche et Yazid Aït Hamoudi.

critique

La Coupe Bruce