ART | EXPO

La Bocca

25 Nov - 11 Déc 2006

L’œuvre de Bertrand Lavier, premier canapé en porcelaine de Sèvres coproduit par la Manufacture nationale de Sèvres, le musée du Louvre et la Caisse des Dépôts, avait été conçue pour être présentée dans le cadre de l’exposition «Contrepoint, De l’objet d’art à la sculpture, Porcelaines contemporaines» (décembre 2005 - février 2006).

Communiqué de presse
Bertrand Lavier
La Bocca



L’objet présenté ressemble étrangement au sofa dessiné par Dalí, issu lui-même d’un tableau de Man Ray, intitulé La Bocca, à ceci près qu’il s’agit d’une céramique. Le processus est significatif de la démarche de Bertrand Lavier : il expose une sculpture en porcelaine – c’est-à-dire une œuvre réalisée dans une technique très ancienne – en reprenant la forme d’un objet de design populaire, lui-même issu de l’imaginaire d’un peintre.

C’est en 1755 qu’on mentionne pour la première fois l’application de la porcelaine de Sèvres aux meubles, en tant que plaques enchâssées dans le bois, une des grandes nouveautés du style Louis XV et de vogue permanente jusqu’en 1855. Depuis cette époque, cette tradition devient sporadique. Le plus grand meuble réalisé à Sèvres entièrement en porcelaine est Le Cabinet chinois
avec des scènes peintes, 1843/1844, haut de 250 cm. Parmi les réalisations les plus récentes, citons aussi le luminaire  L… de Sylvain Dubuisson, en 1990 ou La Boîte à ranger les lettres de Nathalie du Pasquier, 1993, en co-édition avec le Mobilier national.



La Bocca, premier canapé en porcelaine de Sèvres, revêt par conséquent une connotation particulière à la fois de tradition et d’innovation. A travers cette œuvre, Bertrand Lavier pose la question de la relation du design à la sculpture ou plus généralement à l’art contemporain. «Les catégories, dit-il, comme les passages cloutés, ne demandent qu’à être traversées».

Afin de rendre hommage tant à l’artiste qu’aux équipes de la Manufacture qui ont réuni leurs efforts pour la fabrication de cette œuvre, le musée du Louvre, avec la collaboration du Département des objets d’art a décidé de la montrer pendant un mois, dans le lieu choisi par l’artiste et pour lequel elle a été conçue.



En coproduction avec la Manufacture nationale de Sèvres. Avec le soutien de la Caisse des Dépôts.



Commissaire

Marie-Laure Bernadac, conservateur général, chargée de mission pour l’art contemporain au musée du Louvre.