ART | EXPO

Anthropocène

18 Sep - 05 Jan 2020
Vernissage le 18 Sep 2019

La Fondation Bullukian, à Lyon, réunit dans les nouveaux espaces de son centre d’art les œuvres de Jérémy Gobé et Andrea Mastrovito, deux artistes qui partagent une même conscience écologique. L’installation et les sculptures constituant le projet Anthropocène de Jérémy Gobé s’intéressent aux enjeux environnementaux de la construction tandis que les installations immersives d’Andrea Mastrovito explorent notre rapport au paysage et au vivant.

A travers une installation monumentale et des sculptures, Jérémy Gobé met en lumière les défis environnementaux du monde de la construction. Le titre de l’exposition, « Anthropocène », désigne la période de l’histoire de la Terre qui a commencé lorsque les activités humaines ont eu un impact significatif sur son écosystème.

« Anthropocène » : installation et sculptures de Jérémy Gobé

Les œuvres résultent d’une résidence de Jérémy Gobé au sein de l’entreprise Saint-Gobain Weber, au cours de laquelle il a développé un projet artistique mêlant création, industrie, science et développement durable. En collaboration avec les équipes de l’entreprise, Jérémy Gobé s’est astreint à concevoir et à réaliser chaque élément de son projet en n’ayant recours qu’à des solutions à faible impact environnemental.

Jérémy Gobé relève les défis écologiques de l’art

Le projet Anthropocène a donné lieu à la création d’une installation monumentale et de plusieurs sculptures dévoilées dans les différents lieux associés à la 15e Biennale de Lyon sur le territoire régional. A la Fondation Bullukian est présentée, sur la façade extérieure du jardin du centre d’art, l’installation, suivie par quatre sculptures qui forment un parcours de déambulation de la cour d’honneur au jardin de la Fondation Bullukian. L’ensemble de ces œuvres concrétisent de nouvelles possibilités de construction respectueuses de l’environnement.