ART | EXPO

Le monde est une invention sans futur

18 Sep - 05 Jan 2020

La Fondation Bullukian, à Lyon, réunit avec l’exposition « Jérémy Gobé & Andrea Mastrovito », associée à la Biennale d’art contemporain de Lyon, les œuvres de deux artistes qui partagent une même conscience écologique. Alors que Jérémy Gobé explore les nouvelles solutions plus écologiques qui s'offrent au monde de la construction, Andrea Mastrovito met en lumière notre rapport au paysage et au vivant par le biais de grandes installations immersives.

L’exposition « Le monde est une invention sans futur » réunit quatre grandes installations créées in situ par Andrea Mastrovito qui propose à travers elles une réflexion sur le paysage. Ces dispositifs immersifs offrent une plongée au sein même de l’œuvre. Ouvrant le parcours, la vaste installation en marqueterie Le monde est une invention sans futur revisite des films des Frères Lumière sous l’angle de l’histoire contemporaine en substituant à leur légèreté joyeuse une vision plus sombre de la société.

Andrea Mastrovito explore notre rapport au paysage et au vivant

Après une deuxième installation montrant le film NYsferatu – Symphony of a Century, reproduction par rotoscopie du film Nosferatu de Friedrich W. Murnau, les installations d’Andrea Mastrovito se font plus lumineuses et optimistes. L’installation L’Île du Dr. Mastrovito, étrange forêt luxuriante où la faune et la flore sont découpés dans quelque 1 200 livres épuisés sur la botanique et la zoologie, et l’installation The Man Who Could Work Miracles invitent à réfléchir à nos modes de consommation et portent l’espoir d’une nouvelle vie plus saine.