DESIGN | EXPO

Révélations | Matières d’exception

20 Mai - 25 Mai 2019

Dans le cadre du parcours Hors les murs de Révélations 2019, les Ateliers de Paris présentent l'exposition "Matières d'exception". Soit la réunion de pièces créées par sept designers-artisans, tous incubés des Ateliers de Paris. Pierre, feuilles de papier, ciseaux... Quand la simplicité étonne.

Tandis que se profile Révélations 2019 – biennale internationale des métiers d’art et de la création (du 23 au 26 mai), les Ateliers de Paris préparent un évènement hors les murs. Présents au Grand Palais, ils proposeront également une exposition dans leur galerie, rue du Faubourg Saint Antoine. Intitulée « Matières d’exception », cette exposition réunira des pièces créées par des résidents des Ateliers. Incubateurs d’émergences, depuis 2005 les Ateliers de Paris — portés par la Mairie de Paris — accompagnent les nouveaux talents dans les secteurs du design, des métiers d’art et de la mode. Pour « Matières d’exceptions », les publics pourront ainsi découvrir des créations de Maxime Bellaunay (artisan et designer), Marie Berthouloux (créations textiles et broderie or), BigTime (scénographie et paysage), Janique Bourget (artiste papier), Anne Lopez (créatrice de décors), Léna Perraguin (designer textile) et Célia Suzanne (marqueterie). Soient sept façons singulières de travailler la matière.

Exposition « Matières d’exception » : parcours Hors les Murs de Révélations 2019

Depuis quelques années, le papier fait son retour sur la scène du design et des métiers d’art. Peut-être parce que sa finesse et sa nature fibreuse en font un candidat idéal pour se substituer aux matériaux animaux. Matière végétale, le papier prend parfois des allures de plumes, d’éponges, ou de fourrures. L’artiste Janique Bourget en a ainsi fait son matériau de prédilection. Du papier blanc, d’apparence simple, elle tire des œuvres aériennes et légères. Des pièces organiques aux accents kaléidoscopiques. Pour des sculptures évoquant tour à tour des rosaces, des plumes d’oiseaux, des tutus, des nuages, des fleurs, des origamis… Et de luminaires en délicates proliférations murales, Janique Bourget excelle dans l’art de transformer un matériau totalement banal en texture précieuse et extraordinairement riche. Autre incubé 2018 des Ateliers de Paris également présent dans l’exposition : le designer Maxime Bellaunay.

Les pièces de sept designers-artisans émergents, résidents des Ateliers de Paris

Pour le projet Origine (2018), Maxime Bellaunay s’est directement inspiré des blocs minéraux tels qu’extraits des mines. Combinant acier, ardoise de Trélazé, tuffeau de Cheillé et de Villentrois, les luminaires Origine allient brutalité et finesse. Comme si la gravure permettait de rendre visible la délicatesse des blocs de roches, avec leurs découpes uniques. Incubé 2016, le studio parisien BigTime sera lui aussi présent dans l’exposition « Matières d’exception » avec son approche organique de la scénographie. Porté par trois designers — Soline Portmann, Marion Flament et Jimme Cloo —, BigTime conçoit des espaces à la croisée des art, design et paysage. Conjuguant lignes, matériaux végétaux, lumières et minéraux, BigTime travaille l’objet et l’immersif par l’épure et l’harmonie. Pour une exposition réunissant ainsi sept créateurs contemporains ayant en partage des savoir-faire et une dextérité capables de transformer des matériaux ordinaires en « Matières d’exception ».