DESIGN | EXPO

Design Parade Toulon

27 Juin - 24 Nov 2019

La Design Parade Toulon 2019 se prolonge tout l'été à travers une quinzaine d'expositions — dans l'Ancien Évêché notamment. Festival consacré à l'architecture d'intérieur, cette quatrième édition est l'occasion d'une immersion dans la création émergente et confirmée, avec des dizaines de créateurs internationaux.

Si la Design Parade 2019 (du 27 au 30 juin) est terminée, pour autant, ses expositions continuent tout l’été. Et pour sa quatrième édition, la Design Parade Toulon en propose une quinzaine, dans l’Ancien Évêché de Toulon et alentours. Festival international d’architecture d’intérieure, comme la design Parade Hyères (consacrée au design et dans sa quatorzième année), la Design Parade Toulon est organisée par la Villa Noailles. Évènement plutôt unique en son genre, elle met en lumière des ambiances, des atmosphères. Festival gourmand en espace, la quinzaine d’expositions qui lui font suite se déploient ainsi dans la ville azuréenne. À l’instar de « Nouvelles Vagues », réunissant une soixantaine de pièces des collections du Centre Pompidou Paris au Cercle naval de Toulon. Comme sa grande sœur, la Design Parade Toulon s’articule autour d’un temps fort : le Concours dix architectes d’intérieur.

Design Parade Toulon : les expositions estivale du Festival d’architecture intérieure

Exposés tout l’été dans l’Ancien Évêché, les dix créateurs émergents ont aussi été départagés par un jury. Le Grand Prix Design Parade Toulon Van Cleef & Arpels est ainsi revenu à Céline Thibault et Géraud Pellottiero pour leur projet de salle de bain Zou Maë !. La Mention Spéciale du Jury a été attribuée à Audrey Guimard et Bérénice Golmann-Pupponi, pour leur abri Apricari. Le Prix Visual Merchandising décerné par Chanel l’a été à Caroline Wolewinski et Sandro Della Noce. Tandis que le Prix Mobilier National est revenu à Hugo Drubay, pour son Jardin d’intérieur. Enfin la Mention Spéciale Eyes On Talents X Frame a récompensé le projet Farniente de Victoria Ayayi et Gabriel Vuillemin. Quant au Prix du public de la ville de Toulon, il a secondé le jury en distinguant la salle de bain Zou Maë !. Un concours placé sous la présidence de François Champsaur.

La quatrième édition de la Design Parade Toulon sous le signe de François Champsaur

En tant qu’invité d’honneur, le designer François Champsaur présente l’exposition « Reprise des discussions naturelles », dans l’Ancien Évêché. Avec un espace mettant la terre cuite rouge en valeur. Également de la partie, la Maison Goossens — maison d’orfèvrerie affiliée à Chanel — s’y expose tout l’été, aux côtés des « Fenêtres sur Cours » de Kim Haddou & Florent Dufourcq. Ainsi que la maison d’édition We Do Not Work Alone, curatrice de l’exposition « Cultiver son jardin ». Ou encore les fresques et peintures murales de Matthieu Cossé et d’Antoine Grulier (Mention spéciale du jury en 2016). Dans l’Ancien Évêché toujours, India Mahdavi (scénographe de « Nouvelles Vagues ») et Bisazza India présentent « Dessine-moi une salle de bain… ». Là où Maxime Mouroux et Manon Daviet exposent quelques-unes de leurs créations textiles récentes. Enfin l’ambiance de la boutique du festival aura été signée Marie-Marie Vergne et Jeanne Martin Taton.

La Villa Noailles réinvente la Côte d’Azur, par le design et l’architecture d’intérieur

Toulonnais et plaisanciers pourront également retrouver des travaux de la HEAD Genève (Haute école d’art et de design) à la Galerie des Musées. Ainsi que l’exposition « Cava » d’Antoine Chauvin (Grand Prix 2018), aux Anciennes Halles municipales. L’École supérieure d’art et de design Toulon Provence Méditerranée et l’École Camondo Méditerranée seront également présentes tout l’été, disséminées dans Toulon. En somme, la ville entière se met à l’heure de l’architecture d’intérieur, portée par la Villa Noailles. De quoi réinventer l’ambiance Côte d’Azur, à l’aune d’un florilège d’expériences différentes. De la chaise longue cozy des années 1950, au tournant éco-responsable des années 2010.