DESIGN | EXPO

Design Parade Toulon | Nouvelles Vagues

27 Juin - 24 Nov 2019
Vernissage le 27 Juin 2019

La Design Parade Toulon s'installe au Cercle naval avec "Nouvelles Vagues". Réunissant une soixantaine de pièces d'une quarantaine de designers, l'exposition retrace l’évolution des positions assises au fil du XXe siècle. Du transat à la chaise longue, en passant par les gonflables.

Dans le cadre de la quatrième Design Parade Toulon, organisée par la Villa Noailles (Hyères), le Cercle naval présente l’exposition « Nouvelles Vagues ». Sous-titrée « Collections Design du Centre Pompidou », « Nouvelles Vagues » réunit plus d’une soixantaine de pièces emblématiques du design moderne à contemporain. Sous le commissariat de Marie-Ange Brayer, conservatrice au Centre Pompidou, l’exposition bénéficie d’une scénographie de l’architecte et designer française India Mahdavi. Et c’est un florilège d’assises, toutes plus collectors les unes que les autres, qui s’installe dans l’architecture Art déco du Cercle naval, le temps d’un été. Entre farniente et histoire des postures à travers le XXe siècle, « Nouvelles Vagues » explore la mutation de l’asseoir par le biais de la détente. Avec un parcours en deux parties : histoire du transat pour la première, et ondulations pop pour la seconde. Sans oublier la bulle consacrée aux gonflables (Inflatables).

Exposition « Nouvelles Vagues » : la Design Parade de la Villa Noailles au Cercle naval

Organisatrice du festival international Design Parade, La Villa Noailles en est, en 2019, à sa quatorzième édition. Mais depuis 2016, la Design Parade a essaimé en se scindant en deux évènements concomitants : la Design Parade Hyères et la Design Parade Toulon. À Hyères, le design d’objet ; à Toulon, l’architecture d’intérieur. Articulé autour de l’Ancien Évêché, le festival d’architecture d’intérieur de Toulon n’en rayonne pas moins dans d’autres lieux de la ville. Cité portuaire et balnéaire, située à vingt kilomètres de Hyères, Toulon fait partie de la mondialement célèbre Côte d’Azur (alias French Riviera). Autrement dit, depuis le début du XXe siècle, elle a pu observer de près l’évolution des sièges de plage. Comme objets fonctionnels aussi bien que comme accessoires d’élégance ou d’originalité. Avec sa première partie en forme d’archéologie du « transat » et de la chaise longue, « Nouvelles vagues » revient sur les débuts du phénomène.

L’évolution de la chaise longue, via les collections Design du Centre Pompidou

Lié aux premières liaisons de plaisance transatlantiques, le transat est un mobilier « de pont ». Léger, pliable, facile à stocker, résistant à l’air marin… Mais aussi confortable, pour l’agrément des bains de soleil… Le transat revient rapidement à terre avec l’essor de la villégiature dans les années 1920. Robert Mallet-Stevens, Eileen Gray, Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret, Franco Albini, Bruno Mathsson… Progressivement la chaise s’allonge, les jambes s’étendent, les positions se diversifient. Une tendance qui va se conjuguer à la vague pop des années 1960, avec ses arrondis ondoyants. Entre enveloppement et roulement, l’assise mise alors sur le confort décontracté. Transformant l’intérieur en bord de piscine et le bord de piscine en boudoir. Quant aux nouveaux matériaux (plastiques, polymères, textiles…), ils permettent une souplesse toujours plus précise.

Du « transat » à la chaise longue, en passant par la vague pop et les gonflables

Si la célèbre chaise Panton (1967), de Verner Panton, et le non moins fameux fauteuil Tubo (1969), de Joe Colombo, n’ont plus vraiment besoin d’être présentés, « Nouvelles Vagues » sera par exemple l’occasion de retrouver un fauteuil Albatros (1969) de Danielle Quarante. Une pièce légère, en résine polyester armée de fibre de verre. Les designers Olivier Mourgue et Gaetano Pesce seront également présents avec Djinn (1964-1965) et UP5 (1969). Enfin, irrésistible en ces périodes de fortes chaleurs, la partie consacrée aux gonflables rendra compte de l’engouement Pop et ludique pour le mobilier en plastique gonflable. Avec notamment des pièces du designer, concepteur et ingénieur vietnamien Quasar (alias Nguyen Manh Khan’h). Réunissant une quarantaine de designers, d’Alvar Aalto à Hans Wegner, « Nouvelles Vagues » sera l’occasion rêvée de réviser ses classiques. Mais sans flétrir l’ambiance cozy farniente de la Côte d’Azur.