ART | EXPO

Il s’en est fallu de peu

18 Sep - 16 Nov 2014
Vernissage le 17 Sep 2014

Rassemblant sculptures, peintures et vidéos, l’exposition présente les œuvres de sept artistes qui travaillent sur le fil de l’Histoire. De l’énoncé d’un projet à son éventuel avènement, la route est longue et les détournements, les accidents souvent de mise. «Il s’en est fallu de peu» conte des histoires ratées ou détournées.

Omar Ba, Martine Feipel & Jean Bechameil, Hassan Darsi, Vincent Ganivet, Bouchra Khalili, Radenko Milak
Il s’en est fallu de peu

De l’énoncé d’un projet à son éventuel avènement, la route est longue et les détournements, les accidents souvent de mise. «Il s’en est fallu de peu» conte des histoires ratées ou détournées.

Ce n’est pas une exposition qui se projette mais qui suggère, selon la formule de Georges Didi-Huberman, de prendre l’histoire à rebrousse-poil pour révéler la peau sous-jacente, la chair cachée des choses. À la manière d’un archéologue, il importe de remonter le temps et de trouver l’origine des événements. Il faut se retourner, comprendre ce qui a prévalu à ce que nous sommes en mesure d’observer et de juger.
Une grande idée, un ordre naturel, la volonté de trouver mieux ou de maîtriser une situation. De l’anecdote à l’Histoire, les fausses routes sont nombreuses mais ne peuvent être comprises sans que l’on se penche sur la mémoire des choses.

L’échec et la vanité se lisent entre les images des œuvres présentées. Mais si l’histoire entière est faite à la fois de prophéties et de tragédies, il est cependant permis de croire que le temps suit normalement son cours et qu’inévitablement le recommencement est la plus belle issue possible.

«Il s’en est fallu de peu» rassemble des sculptures, des peintures et des vidéos de sept artistes qui travaillent sur le fil de l’Histoire.