ART | EXPO

Prothèses/sculptures

17 Jan - 28 Fév 2004

A l’aide d’objets, entre prothèses et sculptures, Philippe Ramette se met en scène dans des positions irrationnelles: il se déplace le long d’un tronc d’arbre ou de murs d’appartement, s’assoit sur un muret ou sur le rebord d’une fenêtre, etc.

Philippe Ramette
Prothèses/sculptures

Philippe Ramette présente un ensemble de «prothèses/sculptures», objets d’apparence énigmatique, conçu pour la réalisation d’une dizaine de nouvelles photographies. Ces photographies utilisent le principe du basculement et s’inspirent en cela de la série des Balcons de Bionnay et Hong Kong. Contrairement à de précédentes photographies où Philippe Ramette apparaissait en tant qu’utilisateur de ses propres objets, ici les prothèses sont invisibles à l’image, camouflées sous ses vêtements, habituels costume-cravate. Elles permettent à l’artiste d’expérimenter physiquement des positions «irrationnelles» durant un bref instant.
Utilisant le procédé de renversement de l’image et du corps, l’artiste défie les principes de l’apesanteur. Dans une «ascension irrationnelle», il se promène nonchalamment à la verticale le long d’un tronc d’arbre, ou sur la pente d’une falaise. Pris d’une «crise de désinvolture», il marche le long des murs d’appartement. Puis, on le voit assis sur un muret ou sur le rebord d’une fenêtre surplombant un paysage renversé.

Article sur l’exposition
Nous vous incitons à lire l’article rédigé par Pierre-Évariste Douaire sur cette exposition en cliquant sur le lien ci-dessous.

critique

Philippe Ramette