ART | EXPO

Galerie Kamchatka : L’Eau et les rêves

04 Mai - 30 Juin 2007
Vernissage le 03 Mai 2007

Exposition de 65 artistes sur le thème de l’eau et du rêve d’après le texte de Gaston Bachelard. Différentes pratiques artistiques : peinture, dessin, photo, sculpture, installation sonore et vidéo.

Pat Andréa / Andrélis-Rye / Joan Ayrton / Eric Bauer / Lucile Bertrand / Cathryn Boch / Nicole Bovard / Jean-Pierre Brazs Mark Brusse / Lizzie Calligas / Roland Cat / Lucien Clergue / Vicky Colombet / Anne d’Espinose / Martine Franck / Alain Frentzel / Gérard Fromanger / Misha Garrigue / PA Gillet / Medi Holtrop / Aurélia Jaubert / Christine Jean / Johan Barthold Jongkind / Marie-Christine Katz / Marion Lachaise / Lise Le Coeur / Benjamin Lévesque / Sylvia Lidberg / Sinead Lucey / Lea Lund / Sylvie Marcombe / Dominique Margot / Laure Marsac / Martin Mc Nulty / Maro Michalakakos / Francine Millo / Sabine Monirys / Edgardo Montes de Oca / Liza Nguyen / Olivier O. Olivier / Frédéric Pajak / Patrice Pantin / Leda Papaconstantinou / Gisèle Prassinos / Mario Prassinos / Edouard Prulhière / Delphine Reist / Renata Rizck / Alexandra Roussopoulos / Cristina Ruiz Guiñazu / Anne-Laure Sacriste / Julie Safirstein / Christelle Sauzet / Pavel Schmidt / Benjamin Swaim / Régis Sénèque / Jean de Seynes / Romain Taieb / Pierre de Vallombreuse / Kate van Houten / Frank Verdier / Catherine Viollet / Deidi von Schaewen / Jan Voss / Nobuko Watanabe
L’Eau et les rêves

À l’écoute de l’eau et de ses mystères, Gaston Bachelard, dans son essai sur l’imagination de la matière, nous entraîne dans une méditation sur la substance de l’eau.
Les eaux claires, brillantes, les eaux amoureuses, métaphores de fraîcheur et de jeunesse où naissent des images furtives. L’eau est une matière qu’on voit naître et croître, elle murmure, nous parle et suscite des rêveries sans fin, des images chargées d’une matière onirique, riche et fertile.
Nous nous reconnaissons dans le miroir des eaux, nous plongeons dans une intime contemplation où reflets et réalité peuvent s’unir et se confondre.
L’eau, élément maternel, l’un des plus grands, des plus constants symboles de vie : la mer nous berce, l’eau nous désaltère, nourrit notre âme et notre corps.
L’eau féminine, prodigieuse douceur, désir d’une substance chaude, enveloppante, cette matière qui entoure l’être entier et le pénètre intimement.
Les eaux profondes, les eaux dormantes et les eaux mortes où gisent mythes et fantasmes. Contempler l’eau, c’est s’écouler, se dissoudre.
L’eau devient l’élément mélancolique par excellence et, pour certaines âmes, la matière obscure du désespoir, la disparition sous les eaux, une mort en profondeur.
Mais l’eau est aussi lustrale, moyen de purification, elle devient alors une substance du bien, une force féconde, rénovatrice. L’art s’instruit sur des reflets, il est aussi une traversée. L’eau, cette vaste unité, nous invite à un voyage intérieur et à la création.

Alexandra Roussopoulos, commissaire de l’exposition.

Publication
L’Eau et les rêves, éditions Montimage & galerie Kamchatka. Textes de Alexandra Roussopoulos, Alain Jaubert et Jeff Ryan. 80 p., 65 illustrations.