PHOTO

Frozen in Time

Pg_StudioFotokino16DavidPoullard05b
@05 Fév 2010

La délicatesse du printemps nous est enfin annoncée par la jeune « designeuse » hollandaise Wieki Somers, dans une présentation raffinée à la galerie Kreo.

De quoi est fait le design chez Kreo? D’exigences et d’innovations. Chaque exposition dans le « white cube » de la galerie pousse plus loin le curseur, d’un côté ou de l’autre. Celle de Wieki Somers semble s’inscrire dans la continuité de Natura design Magistra d’Hella Jongerius, présentée chez Kreo en 2009, nous confrontant une fois encore au monde végétal et animal.

Wieki Somers fonde son expérience « Frozen in Time » sur la mémoire et sur l’innovation technologique. Mémoire d’un jour, d’un moment de sa vie… Le 2 mars 1987, quand le paysage du plat pays qui est le sien, s’est figé dans la glace. Une perception unique et nostalgique, un sentiment d’effroi, sans doute, à voir les bourgeons nouveaux gainés d’un fin manteau de glace, une vie figée en quelques heures. Cette glaciation meurtrière, pose dans le cycle de la vie, métaphore du temps qui s’arrête, semble fasciner l’enfant d’alors. Tout comme le miracle de la nature qui permet au mécanisme de se remettre en route, et au printemps de s’épanouir enfin. Une vision, une sensation d’admiration ancrée dans la mémoire de Wieki Somers.

La recherche sur les matériaux est une partie intégrante de son travail, et vient servir le projet. La résine UV topcoat traduit remarquablement l’intention de Wieki Somers. Elle restitue le moment évanoui en créant une glaciation artificielle. Artifice qui fait illusion, la résine fluide opère chimiquement la transformation des objets choisis, qu’elle gaine de sa matière translucide par une réaction photosensible.

Cette recherche démiurgique, Wieki Somers la mène sur plusieurs typologies de meubles et d’objets. Des vases d’une grâce incomparable, en verre sablé ou en résine, sont ornés de délicates brindilles fleuries qui en soulignent la ligne avec la souplesse et la légèreté de l’art nouveau. Les tabourets singuliers dont les pieds de bambous semblent fixés entre eux par magie, un simple effleurement que la résine solidarise de façon quasi invisible. Les tables uniques prennent leur source dans la nature. Les pieds sont prélevés dans la campagne, en une arborescence qui vient se figer entre un plateau en fibre de carbone et une base moulée.

Des meubles hybrides, dont l’ADN semble avoir été contaminé par le grand maître, Andrea Branzi. Les lampes roseaux tremblent au vent, un ballon rouge est sur le point de s’envoler, l’univers de Wieki Somers parle de la douceur de la nature, du temps qui passe et du raffinement de sa sensibilité.

Wieki Somers
Frozen Carafe, 2010. Résine et gel coat pour l’effet glacé. 26 x 20 x 10 cm.Diamètre base : 12 cm. Diamètre ouverture : 10 cm.
— Tabouret Frozen Stool, Hiver 1987, 2007. Piètement en bois de hêtre et Gel coat. Assise en résine polyester. 43 cm. Piètement : 33 x 29 cm. Diamètre assise : 33 cm.
— Lampe Frozen Bulb, 2010. Lampe de table en résine, fleurs de soie, métal et gel coat pour l’effet glacé. 35 x 32 x 12 cm.
Frozen Cabinet, 2010. Meuble de rangement en Plexiglas et cuivre. 94 x 115 x 49 cm.
Frozen Square Hogweed Table, 2010. Base en résine, plateau en fibre de carbone et dont la tige en «hogweed» (plante) est laquée de gel coat afin d’obtenir l’effet glacé. Disponible en finition mate ou brillante. 80 x 100 cm. Plateau: 69 x 52 cm. Base : 78 x 41 x 6 cm.
Frozen Lantern, 2010. Lampe sur pied en toile-filet de tissu, résine, métal, bois et gelcoat pour l’effet glacé. 175 x 73 cm.