PHOTO | EXPO

Fragments liminaires

18 Avr - 28 Juin 2015
Vernissage le 18 Avr 2015

Sans être une rétrospective du travail d’Estefania Penafiel Loaiza, cette exposition regroupe un certain nombre de ses travaux plus anciens au sein desquels sa série récente un air d’accueil est mise en perspective. Le travail de l’artiste franco-équatorienne utilise divers médiums: photographie, vidéo, installation, texte, performance.

Estefania Penafiel Loaiza
Fragments liminaires

Cette exposition organisée à l’occasion du Prix Aica France 2014, inaugure «Les Précipités», un nouveau programme dédié à la cristallisation, à la visibilité, de projets de recherches en cours liés aux résidences de création artistique du Cpif. Il se veut propice à la surprise, l’innovation et l’impromptu.

L’artiste franco-équatorienne Estefania Penafiel Loaiza a été accueillie en résidence de postproduction au Cpif entre octobre 2014 et janvier 2015, pour finaliser sa série d’images un air d’accueil.

Le critique et blogueur Marc Lenot a obtenu le Prix Aica France (décerné par un jury international de l’Association Internationale des Critiques d’Art en février 2014) pour sa présentation du travail d’Estefania Penafiel Loaiza. Outre la publication d’un livre avec le soutien de l’Aica, ce Prix donne lieu à la tenue d’une exposition.

«Fragments liminaires», sans être une rétrospective du travail d’Estefania Penafiel Loaiza, regroupe ici un certain nombre de ses travaux plus anciens au sein desquels sa série récente un air d’accueil est mise en perspective.

Tout le travail d’Estefania Penafiel Loaiza, dans ses divers modes d’expression (symbolique, narratif, indiciel ou simplement évocateur) et ses divers médiums (photographie, vidéo, installation, texte, performance), fait montre d’une grande cohérence, comme si chacune de ses pièces était un fragment d’une œuvre globale, dont nous ne voyons encore que les débuts, le liminaire.

Dans ses œuvres, il y est question de visibilité et d’absence, d’histoire et de mémoire, de déplacement et de territoire. Et cela, avec à chaque fois avec une grande simplicité et une économie de moyens. Estefania Penafiel Loaiza a l’art d’extrapoler la puissance de gestes dérisoires: gommer, recadrer, mettre à l’index ou bien montrer. C’est à un véritable exercice de décentrement du regard que se livre cette jeune artiste franco-équatorienne.

Commissariat: Marc Lenot, lauréat du Prix Aica France 2014 (Association Internationale des Critiques d’Art)

Vernissage
Samedi 18 avril 2015 à 15h
Navette gratuite depuis Paris le jour du vernissage à 14h15. Réservation indispensable au 01 70 05 49 80

critique

Fragments liminaires