ON AIME

Les expos à la croisée des arts et des sciences

Aliens In Green

La plasticenne Igloka Christova a collaboré avec une biologiste. De cette rencontre est née l’exposition : Un coup de gênes n’abolira jamais le hasard.  A la Maison des Arts de Malakoff, Cécile Beau présente la région vaporeuse (terme datant de la rennaissance pour désigner l’atmosphère). Elle  invite les visiteurs à observer l’infinement petit tels que les mouvements des végétaux ou la respiration des minéraux. Une observation scientifique presque microscopique. A l’Onde au Centre d’art, est présenté l’exposition Comme un frisson assoupi. Le duo d’artistes Julie C. Fortier et Karine Bonneval proposent au spectacteur des expériences inédites : installations olfactives proposées par Julie C.Fortier, ou encore une expérience inédite à l’initiative de Karine Bonneval : écouter la terre… A la Cité internationale des arts, deux jours et une nuit non stop seront consacrées à des dialogues entre médiateurs, scientifiques, artistes et public sur le monde de demain.