DESIGN | EXPO

Execution Changes

11 Fév - 24 Mar 2012
Vernissage le 11 Fév 2012

Julian Hoeber présente une nouvelle œuvre où se côtoient art et design. Le mobilier exposé reprend notamment les motifs illustrant des toiles composées selon un système mathématique. L’enjeu est alors de voir que cette approche stricte de la composition est aussitôt détournée pour laisser libre cours à la spontanéité et à l’imagination.

Julian Hoeber
Execution Changes

«Execution Changes», la série de peintures sur laquelle Julian Hoeber travaille actuellement, présente un ensemble de dessins et trois chaises faisant partie d’un nouveau projet de conception de mobilier.

Cette œuvre en cours repose sur un système mathématique de divisions d’un rectangle, capable de générer plusieurs milliers de compositions uniques. Une fois ce système conceptuel mis en place, Julian Hoeber s’atèle ensuite à la partie véritablement subjective de son œuvre. Ainsi les compositions sont de nature conceptuelle, mais l’exécution demeure très personnelle. Ces œuvres conjuguent donc la pratique de l’art minimal et conceptuel, avec un véritable savoir-faire artistique pratiqué en atelier.

Les œuvres s’attachent en effet à explorer les irrégularités d’une approche systématique. Les grilles sont notamment éclaboussées de détails expressifs, avec beaucoup de matière. La peinture acquiert ainsi une épaisseur, et l’acte de peindre semble prendre le dessus sur tout. Une couleur peut déborder des lignes, car le projet met en place des règles qu’il est permis de transgresser. La structure qui régit la conception des peintures se conjugue alors avec une certaine liberté, voire une certaine négligence.

Etablir des règles uniquement pour les transgresser plus tard, prendre plaisir à désobéir
à l’autorité: Ces travaux intègrent un état d’esprit qui permet à la fois de réunir la rigueur avec des tendances explosives et débraillées.

Les peintures rappellent également les motifs ou les couleurs du mobilier présent dans l’exposition. Ici, le design n’est pas moins important que la peinture et ses démarches intellectuelles. Contrairement aux toiles qui peuvent parfois paraître loin du spectateur, les chaises semblent plus proches de lui, et l’invitent d’ailleurs à reconsidérer les peintures comme des objets plus intimes.

critique

Execution Changes